heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Les attentats d’extrême droite 15 fois plus meurtriers que ceux d’extrême gauche aux Etats-Unis en 25 ans


Bien que Donald Trump ait accusé la mouvance d’extrême gauche «Antifa» après les manifestations provoquées par la mort de George Floyd, qu’il veut voir classer comme organisation terroriste, les faits semblent lui montrer qu’il se trompe de cible. Sur les 25 dernières années, les attentats d’extrême droite ont tué 15 fois plus de personnes que les attaques d’extrême gauche aux Etats-Unis, selon une étude du Center for Strategic and International Studies (CSIS).

Ces attaques, perpétrées par des suprémacistes blancs, des extrémistes antigouvernementaux ou des incels, ont causé la mort de 335 personnes, contre 22 pour les attaques commises par des groupes classés à gauche, dont font partie les antifascistes, mais aussi les anarchistes et les groupes de défense de l’environnement et des animaux. Sur la période, allant de janvier 1994 à mai 2020, ce sont les attentats religieux qui ont été les plus meurtriers (3.086 morts), principalement à cause du 11-Septembre (2.977 victimes).

«Les attaques de droite représentent la majorité des incidents terroristes aux Etats-Unis depuis 1994», note le think tank basé à Washington dans son étude, publiée le mois dernier. En effet, sur les 893 attaques recensées, plus d’une sur deux (57 %) a été commise par des terroristes de droite, contre 25 % pour les terroristes de gauche (et 15 % par des terroristes religieux, le plus souvent islamistes et inspirés par Daesh ou Al-Qaïda).

Les attaques de droite aujourd’hui largement majoritaires

Et la menace se fait de plus en plus pressante ces dernières années. «Le nombre d’attentats de droite a considérablement augmenté au cours des six dernières années», selon l’analyse du CSIS. «En 2019, par exemple, les extrémistes de droite ont perpétré près des deux tiers des attentats terroristes aux Etats-Unis, et ont commis plus de 90 % des attaques entre le 1er janvier et le 8 mai 2020.»

Aujourd’hui, «la menace terroriste intérieure la plus importante vient des suprémacistes blancs, des milices antigouvernementales et d’une poignée d’individus associés au mouvement « boogaloo » qui tentent de créer une guerre civile aux Etats-Unis», affirme au Guardian Seth Jones, co-auteur de l’étude et spécialiste du contre-terrorisme.

Une conclusion à l’opposé des propos de Donald Trump, qui ne cesse ces dernières semaines d’attaquer la mouvance d’extrême gauche. Après l’avoir accusée d’être derrière les violences observées lors de manifestations ayant fait suite à la mort de George Floyd, il dénonce aujourd’hui son «fascisme», lui reprochant de censurer ceux qui ne pensent pas comme elle, une pratique baptisée «cancel culture».

Retrouvez toute l’actualité des Etats-Unis ICI



Source link

Autres articles à lire

Les 10 événements internationaux à suivre en 2021

adrien

Pour le président de la Conférence des évêques, «le secret de la confession est plus fort que les lois de la République»

adrien

Ligue 1 : Le PSG enchaîne à Reims grâce à un doublé d’Icardi (0-2)

adrien

Manifestation de policiers : que réclament-ils ?

adrien

Trois CRS en garde à vue après des violences dans un Burger King en 2018

adrien

🔴 DIRECT – Grand débat LR sur CNEWS : «Il faut un quoi qu’il en coûte sécuritaire», affirme Eric Ciotti

adrien