heureux-qui.com
Fil Info

Les animaux reproduisent les traditions culturelles de leurs parents, selon une étude

Notez cet article


La culture n’est pas une caractéristique uniquement humaine. Les animaux aussi en ont une, et reproduisent les traditions héritées de leurs parents, comme les humains, selon une étude scientifique écossaise publiée la semaine dernière.

Dans cette étude, parue dans la réputée revue américaine Science, des chercheurs de l’université de St Andrews, en Ecosse, mettent en lumière l’existence d’une «culture animale», en se basant sur nombre de recherches sur les comportements animaux réalisées au cours des 70 dernières années. Ils expliquent que cette culture recouvre des domaines aussi variés que «les techniques de recherche de nourriture, l’utilisation d’outils, la communication vocale, les coutumes sociales et les préférences pour des proies particulières, pour des voies de migration, pour des sites de nidification et pour des partenaires».

Multipliant les exemples, les scientifiques citent un cas étonnant, celui d’un groupe de chimpanzés observés dans une réserve naturelle de Zambie en 2014. Sur douze, huit d’entre eux ont été vus avec un brin d’herbe dans une oreille, après que l’un d’eux a lancé cette tendance.

«C’est un comportement totalement arbitraire, peu importe que le chimpanzé le fasse ou non, cela ne sert à rien», explique l’auteur principal de l’étude, Andrew Whiten, professeur de psychologie de l’évolution et du développement, interrogé par le Telegraph. «Par conséquent, cela démontre quelque chose qui est partagé avec son espèce, où la culture est si puissante qu’elle devient presque une fin en soi, pour être comme les autres et agir comme les autres.»

De la culture chez les mammifères comme chez les insectes

Dans d’autres domaines culturels, l’étude cite les suricates, chez qui les plus jeunes apprennent à chasser le scorpion avec des proies vivantes mais privées de leur dard par les parents, avant qu’ils puissent s’entraîner sur des animaux non modifiés. Ou bien encore l’exemple d’une baleine à bosse qui a inventé une technique de chasse consistant à frapper la surface de l’eau avec sa queue, et qui a été imitée par des centaines d’autres baleines depuis.

Pour Andrew Whiten, le plus surprenant est la variété d’animaux chez qui une certaine forme de culture se retrouve, des mammifères aux oiseaux en passant par les poissons et les insectes. Cet apprentissage culturel se fait tout au long de la vie des espèces, et non pas seulement pendant leur plus jeune âge, souligne le chercheur. Les plus jeunes apprennent d’abord de leurs parents, puis d’autres adultes, «qui font preuve de la plus grande expertise, par exemple dans l’utilisation des outils», explique Andrew Whiten au Daily Mail.

«La nature culturelle omniprésente de notre espèce a longtemps été considérée comme ce qui nous définissait en tant qu’être humain, et ce qui nous séparait du monde animal», note le scientifique. Aujourd’hui, «il faut reconnaître que la culture n’est pas uniquement une capacité humaine qui a émergé “de nulle part”, mais qu’elle a plutôt de profondes racines évolutives.»



Source link

Autres articles à lire

Grand Paris Express : découvrez les toutes premières rames des futures lignes 15, 16 et 17

adrien

Attaque au hachoir à Paris : le suspect visait Charlie Hebdo et «assume»

adrien

Bélarus : la principale rivale du président fuit le pays

adrien

Coronavirus : elle se fait embaucher dans une maison de retraite pour revoir son père

adrien

Ces signes astrologiques seraient les moins fidèles

adrien

Explosions à Beyrouth : ce que l’on sait

adrien