heureux-qui.com
Fil Info

Les 31 séries étrangères à voir prochainement sur Canal+

Notez cet article


Canal+ a dévoilé la (longue) liste des séries étrangères qu’elle programmera au cours des prochains mois. Des nouveautés comme «The Comey Rule» avec Brendan Gleeson, et «Your honor» avec Bryan Cranston, mais aussi des suites à l’heure US très attendues à l’instar des saisons 6 de «Fear of The Walking Dead» et «Vikings».

Your Honor

Adaptée de la série israëlienne Kvodo écrite par Peter Moffat (le créateur de Criminal Justice, la série qui a inspiré The Night Of), Your Honor est une série de 10 épisodes de 52 minutes, de et avec Bryan Cranston (Breaking Bad).

Le pitch : «Juge respecté à la Nouvelle Orléans, Michael Desiato (Cranston) se retrouve face à un choix impossible lorsque son fils commet un délit de fuite après avoir causé un accident impliquant un parrain de la pègre : livrer son fils aux autorités ou couvrir un criminel».

The Head

Ecrite par les frères Pastor (Infectés) et Isaac Sastre, The Head est une série espagnole en 6 épisodes de 52 minutes, avec au casting John Lynch, Katharine O’Donnely, Tomohisa Tamashita, Alexandre Willaume, Laura Bach ou encore Sandra Andreis. Elle compte aussi la participation de Alvaro Morte, acteur bien connu des fans de La Casa de Papel.

Le pitch : «Quand la relève arrive au printemps dans la station de recherche antarctique Polaris VI, le commandant Johan Berg (Alexander Willaume) découvre une situation apocalyptique : sept corps, des disparus, une survivante traumatisée (Katharine O’Donnelly)… Visiblement les membres de l’équipe dirigée par le biologiste Arthur Wilde (John Lynch) ont eu à affronter bien pire que les rigueurs de l’hiver et la nuit polaire…»

Two Weeks to live

Créée et écrite par Gaby Hull, cette série britannique en 6 épisodes de 30 minutes marque le retour sur le petit écran de l’interprète d’Arya Stark dans Game of Thrones, Maisie Williams.

Le pitch : «Kim a été élevée par sa mère en marge de la société après le meurtre de son père. Craignant pour sa sécurité, sa mère Tina l’a entraînée au combat et exagéré les dangers du monde extérieur. Mais à 21 ans, Kim compte bien profiter pleinement de la vie et honorer la mémoire de son père. Lorsqu’elle rencontre Nicky et Jay, deux frères qui lui font croire que la fin de monde approche, elle décide de venger son père, mais rien ne va se passer comme prévu…»

Patria

Créée et écrite par Aitor Gabilondo d’après le roman éponyme de Fernando Aramburu, cette série espagnole de 8 épisodes de 60 minutes produite par HBO plonge dans les heures du conflit indépendantiste qui a ensanglanté le Pays Basque.

Le pitch : «Le jour de l’annonce du cessez-le-feu par le mouvement séparatiste ETA, Bittori, dont le mari a été assassiné par les terroristes, décide de retourner dans le village où ils ont vécu ensemble pour affronter le passé et identifier les coupables».

Shadowplay

Créée et écrite par Mans Marlind (The Bridge, Jour Polaire), Shadowplay est une série germano-britannique composée de 8 épisodes de 52 minutes au casting prestigieux composé notamment de Taylor Kitsch (True Detective) et Michael C Hall (Dexter, Six Feet Under).

Le pitch : «Max McLaughlin, un flic américain, est envoyé dans un Berlin ravagé par la guerre, à l’été 1946. Sa mission : créer une police spéciale pour neutraliser le chef de la pègre locale. Max recherche parallèlement son frère, un chasseur de nazis, ignorant que dans l’ombre, on le manipule».

shadowplay_5f6c6dbd7394f.jpg

The Comey Rule

Adaptée et réalisée par Bully Ray d’après le best-seller Mensonges et vérités, une loyauté à toute épreuve de James Comey, The Comey Rule met en scène Jeff Daniels, Brendan Gleeson, Holly Hunter, Michael Kelly, Jennifer Ehle, Scoot Mcnairy, ou encore Jonathan Banks.

Le pitch : «James Comey, Directeur du FBI de 2013 à 2017, révèle les événements derrière les gros titres de la presse qui ont entouré les élections présidentielles américaines de 2016 : des prémices de l’enquête russe aux investigations du FBI dans l’affaire des courriels d’Hillary Clinton qui ont été déterminants dans les résultats du scrutin, jusqu’aux premiers pas de Donald Trump à la Maison Blanche. James Comey et Donald Trump, deux hommes de pouvoir opposés par leur personnalité, leur éthique et leur conception de la loyauté, se côtoient au gré des scandales et des coups d’éclats. Sous le mandat Trump, les alliés deviennent des ennemis, les ennemis des amis et la vérité est mouvante selon les intérêts de la présidence…»

The Good Lord Bird

Créée d’après L’oiseau du bon dieu de James McBride, The Good Lord Bird est une mini-série américaine de 7 épisodes de 52 minutes de et avec Ethan Hawke.

Le pitch : «Dans le Kansas du milieu du 19e siècle, un jeune esclave, Henry Shakelford, dit ‘Onion’, rejoint les rangs d’un groupe de militants lancés dans une croisade pour l’abolition de l’esclavage. À leur tête, un blanc, John Brown. Un leader charismatique, intrépide, enragé, pour qui la lutte armée est la seule solution pour parvenir à libérer les noirs de leur condition».

A teacher

Adaptation de son film éponyme par Hannah Fidell, A teacher est une série américaine de 10 épisodes de 30 minutes avec Kate Mara (Les Quatre Fantastiques).

Le pitch : Claire, professeur d’anglais, arrive dans un nouveau lycée où elle va bientôt entretenir une relation avec un élève…

Moonbase 8

De et avec Fred Armisen, Tim Heidecker, et John C. Reilly, Moonbase 8 est une série américaine de 6 épisodes de 30 minutes.

Le pitch : «Dans le simulateur de base lunaire de la NASA au milieu du désert de l’Arizona, trois astronautes, Skip, Rook et leur chef Cap, sont déterminés à décrocher leur place pour leur première mission lunaire. Ils mettent toute leur énergie pour finir leur formation, mais un enchaînement d’événements va les amener à douter de leur propre santé mentale, leur confiance en les autres va s’en trouver ébranlée. Et si finalement ils n’étaient pas faits pour le voyage spatial ?»

Boys (titre provisoire)

Créée par Russell T. Davies (créateur de l’excellentissime Years and Years diffusée aussi sur Canal+), cette série anglaise, avec notamment au casting Neil Patrick Harris, Stephen Fry, et Olly Alexander, compte 5 épisodes de 52 minutes.

Le pitch : «La vie de trois jeunes hommes homosexuels dans les années 1980 qui quittent leur maison à l’âge de 18 ans pour aller vivre à Londres, pleins d’espoir, d’ambition et de joie. Mais, rapidement, ils sont confrontés à un fléau que le monde ignorait jusqu’ici : le Sida. Années après années, le virus va radicalement transformer leur vie sans réussir pour autant à entacher leur soif de vivre».

Deutschland 89

Co-créée par Anna Winger (Unorthodox) et Jorg Winger, cette série allemande de 8 épisodes de 52 minutes en est déjà à sa troisième saison.

Le pitch : les aventures de l’espion est-allemand Martin Rauch se poursuivent «au lendemain de la chute du Mur de Berlin, qui lui fait perdre son identité, son job et sa patrie».

L’aliéniste : l’ange des ténèbres

Série américaine de 8 épisodes de 52 minutes adaptée des romans de Caleb Carr, ce deuxième volet intitulé L’ange des ténèbres met en scène Dakota Fanning, Daniel Brühl, Luke Evans, Robert Wisdom, ou encore Douglas Smith.

Le pitch : «Sara a ouvert son agence de détective privée et enquête sur la mystérieuse disparition de la petite fille du Consul d’Espagne. Epaulée par le Dr Kreizler et le journaliste John Moore, ses investigations vont la mettre sur la piste d’un dangereux et insaisissable meurtrier».

Crossing Swords

Il s’agit d’une série animée américaine en 10 épisodes de 30 minutes créée par John Harvatine et Tom Root (les créateurs des déjantées Robot Chicken et Supermansion) avec Adam Ray et Luke Evans et les voix de Nicholas Hoult, Tara Strong, Tony Hale, Alanna Ubach, et Adam Pally.

Le pitch : «Patrick, jeune paysan au bon cœur, décroche un poste d’écuyer très convoité au château royal. Cependant, son emploi de rêve va rapidement se transformer en cauchemar, dans ce royaume corrompu… Pire encore, sa bravoure fait de lui le mouton noir de la famille quand ses frères et sœurs criminels reviennent faire de sa vie un enfer».

This way up

Une série britannique en 6 épisodes de 26 minutes réalisée par Alex Winckler (Journal d’une ado hors-normes).

Le pitch : «Aine, prof d’anglais langue étrangère, essaye de remettre sa vie sur les rails après une dépression. Après un séjour en hôpital psychiatrique, elle tente de faire bonne figure devant sa grande sœur Sharon qui doit déjà gérer sa vie bien compliquée».

De nombreuses suites à l’heure us à venir

A noter dès maintenant que Canal+ lancera aussi prochainement les nouvelles saisons des séries qu’elle diffuse à l’heure US, à savoir : Fear of The Walking Dead (saison 6), Vikings (2è partie de la saison 6), City on a Hill (saison 2), Pose (saison 3), What we do in the shadows (saison 3), This is Us (saison 5), The L Word Generation Q (saison 2), American Horror Story (saison 10), Breeders (saison 2), Brooklyn Nine-Nine (saison 8), Billions (2è partie de la saison 5), Work in Progress (saison 2), Mayans (saison 3), Pen15 (saison 2), Snowfall (saison 4), Better Things (saison 5), et Shrill (saison 3).

Retrouvez toute l’actualité des séries ICI.

logo_jeux_ok_5f62051bcff74.png





Source link

Autres articles à lire

Vendée Globe 2020 : le classement de la course en direct

adrien

Paris : le parquet saisi après le suicide de l’étudiant, qui a accusé un élu parisien de viol

adrien

Charte de l’islam : «rien à négocier» avec ceux qui refusent de la signer, affirme Gérald Darmanin

adrien

Top Chef : quel candidat a été éliminé après la Guerre des Restos ?

adrien

Miss France 2021 : tous les comptes Instagram officiels des candidates

adrien

La pub d’une influenceuse pour de faux livres en carton fait réagir sur Twitter

adrien