heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Les 10 films à découvrir sur grand écran à la rentrée 2020


En espérant que l’épidémie de coronavirus ne vienne pas perturber le calendrier des sorties, de nombreux drames, thrillers et comédies sont attendus après les vacances estivales. Voici une sélection de dix films à voir au cinéma pour bien commencer la rentrée.

«Police» (2 septembre)

Adapté du roman éponyme de Hugo Boris, ce thriller réalisé par Anne Fontaine («La fille de Monaco», «Gemma Bovary») réunit les acteurs Virginie Efira, Omar Sy et Grégory Gadebois. Ces derniers incarnent des flics parisiens qui ont pour mission de ramener un étranger à la frontière. Mais ils doivent faire face à un cas de conscience car l’homme risque de mourir s’il rentre dans son pays.

«Enorme» (2 septembre)

Sophie Letourneur met en scène Marina Foïs et Jonathan Cohen dans une comédie qui renverse le stéréotype du couple. Pianiste et toujours très prise par sa carrière, Claire ne veut pas d’enfant. Mais son mari, Frédéric, lui, ressent un fort désir de paternité qui va le pousser à commettre l’irréparable. Et chacun a sa définition du bonheur et de l’épanouissement personnel.

«Rocks» (9 septembre)

Le drame de Sarah Gavron dresse le portrait de Rocks, 15 ans, qui partage un modeste appartement londonien avec son petit frère et sa mère, psychologiquement instable. Quand cette dernière délaisse le foyer familial du jour au lendemain en ne laissant qu’un maigre butin et une lettre dans laquelle elle promet de revenir un jour, le destin de l’adolescente est bouleversé. Elle tente tout pour échapper aux services sociaux, et remplace, comme elle le peut, cette figure maternelle si importante. Si elle se veut indépendante, Rocks pourra néanmoins compter sur l’aide de ses meilleures amies.

«Sans un bruit 2» (9 septembre)

Lors de sa sortie en 2018, le premier volet avait reçu un succès critique et public. Le réalisateur John Krasinski est de nouveau aux commandes de cette suite portée par Emily Blunt et Cillian Murphy. Alors que des mystérieuses créatures menacent l’espace humaine, les Abbot n’ont d’autre choix que de quitter leur ferme pour échapper à la mort. Mais cette évasion doit se faire en silence. Lors de ce périple hautement risqué, ils tombent sur quelques survivants qui ont trouvé refuge dans un hangar. Des êtres qui cachent de lourds secrets. Frissons garantis.

«La Daronne» (9 septembre)

Véritable caméléon, l’actrice Isabelle Huppert s’amuse de son image dans cette comédie signée Jean-Paul Salomé. Elle prête ses traits à Patience Portefeux, une interprète judiciaire franco-arabe qui travaille pour la brigade des Stups. En parallèle de cette activité qui ne lui rapporte pas assez pour subvenir aux besoins de sa mère placée en Ehpad, elle se lance dans le trafic de cannabis et est surnommée «La Daronne».

«The King’s Man : Première mission» (16 septembre)

Une préquelle des longs-métrages «Kingsman : Services secrets» (2015) et «Kingsman : Le Cercle d’or» (2017), toujours réalisée par Matthew Vaughn, avec Ralph Fiennes, Harris Dickinson, Daniel Brühl et Gemma Arterton. Le film d’espionnage, inspiré des comics du même nom, nous embarque une nouvelle fois au sein de la première agence de services secrets indépendante.

«Blackbird» (23 septembre)

Dans ce remake américain du film danois «Silent Heart» réalisé par Roger Michell, Susan Sarandon interprète Lily, une mère atteinte d’une maladie dégénérative incurable. Ne voulant pas connaître une fin de vie avilissante, elle a élaboré un plan avec son mari Paul (Sam Neill) pour mourir dans la dignité et surtout comme elle l’entend. Avant de passer à l’acte, le couple décide de réunir leurs enfants et petits-enfants dans leur propriété familiale le temps d’un week-end. Mais si la décision est prise pour Lily, il n’en sera pas de même pour certains de ses proches qui peinent à accepter la triste réalité. Un drame bouleversant qui compte aussi Kate Winslet, Lindsay Duncan et Mia Wasikowska au casting.

«Wonder Woman 1984» (30 septembre)

L’actrice israélienne Gal Gadot repasse le costume de Diana Prince, alias Wonder Woman, l’Amazone de DC Comics. En pleine guerre froide, dans les années 1980, cette héroïne s’apprête à affronter la terrifiante et redoutable Cheetah. Chris Pine interprètera, quant à lui, le personnage de Steve Trevor, dans cette production très attendue de Patty Jenkins dont on espère qu’elle résistera au Covid-19.

 «Poly» (7 octobre)

Après «Belle et Sébastien», «L’école buissonnière» et «Donne-moi des ailes», Nicolas Vanier revient avec cette adaptation du feuilleton des années 1960. Quand elle débarque avec sa mère dans le sud de la France, Cécile peine à se faire des amis et à trouver ses marques. La fillette âgée de 10 ans s’attache à un poney, surnommé Poly, qui appartient à un cirque de passage dans le village. Après avoir découvert que l’animal est maltraité, elle décide de le libérer de ses tortionnaires, et de prendre la fuite avec lui. Un divertissement familial qui promet des scènes émouvantes et de beaux panoramas.

«The French Dispatch» (14 octobre)

Le réalisateur américain a choisi Angoulême pour son passé historique, fortement imprégné de la Seconde Guerre mondiale. Cette superproduction raconte le quotidien de journalistes américains, correspondants à cette période à Paris. Au casting, des figures incontournables comme Benicio Del Toro, Bill Murray, Léa Seydoux, Tilda Swinton, Timothée Chalamet, pour ne citer qu’eux.

Retrouvez toute l’actualité cinéma ICI



Source link

Autres articles à lire

Financement libyen : Ziad Takieddine retire ses accusations contre Nicolas Sarkozy

adrien

Le visage d’un enfant momifié reconstitué par des scientifiques

adrien

Les professionnels de l’immobilier azuréen dénoncent l’interdiction des visites de biens décidée par l’Etat

adrien

Conseils pour trouver un bon plombier sur Paris

adrien

Ces 7 bienfaits du miel de manuka sur la santé

adrien

150 ans de la Commune de Paris : quelles festivités organisées dans la capitale ?

adrien