heureux-qui.com
Image default
Fil Info

L’édito de Gauthier Le Bret : «sur le handicap à l’école, Eric Zemmour lance une opération de déminage»


Dans son édito de ce lundi 17 janvier, Gauthier Le Bret est revenu sur la polémique entourant les propos d’Eric Zemmour sur les enfants handicapés à l’école.

Le candidat de «Reconquête!» à la présidentielle a déclenché un tollé, ce week-end, en déclarant en que «les enfants handicapés devaient être scolarisés dans des établissements spécialisés» plutôt qu’avec les autres élèves, en parlant de «l’obsession de l’inclusion».

Alors comment tout cela a-t-il commencé ? Tout s’est passé lors d’un échange avec des professeurs acquis à la cause d’Eric Zemmour, lesquels ont d’ailleurs signé une tribune en sa faveur.

Une enseignante l’interpelle sur la question du handicap à l’école et sur le manques de moyens pour correctement accueillir ces enfants. Eric Zemmour explique donc qu’il faut «privilégier des centres spécialisés à l’école traditionnelle et en finir avec l’obsession de l’inclusion».

Le mot «obsession» met le feu aux poudres

C’est le choix de ce terme «obsession» qui va participer à déclencher la polémique. Toute la classe politique va réagir. Eric Zemmour est jugé une nouvelle fois trop brutal.

Damien Abad , le président du groupe LR à l’Assemblée demande des excuses. Marine Le Pen parle, elle, «de ligne rouge».

Sophie Cluzel, la Secrétaire d’état chargée des personnes handicapées, dénonce «une déclaration pitoyable».

Même Emmanuel Macron fait fuiter une réaction : «On ne peut pas se prétendre amoureux de la France et nier à ce point ce que nous sommes. Une nation solidaire humaniste qui ne divise ni ne stigmatise. Une nation qui par delà les sensibilités politiques a toujours su faire des différences une richesse et une force», a fait savoir le chef de l’Etat.

Des explications complémentaires données

Pour s’expliquer, et nuancer ses propos Eric Zemmour lance une grande opération déminage. Il publie d’abord un long message sur les réseaux sociaux. Ensuite, il s’exprime à Villers-Cotterêts (Aisne) où il était en déplacement devant les journalistes.

Il sort après une vidéo à l’adresse des parents d’enfants handicapés sur sa chaîne YouTube où il assure qu’il ne veut pas exclure leurs enfants de l’école traditionnelle. Et enfin, il s’explique hier midi chez nos confères de France 3.

L’inclusion est un sujet inflammable

Et au-delà de la polémique et de la première déclaration jugée brutale d’Eric Zemmour, quand vous échangez avec des professeurs, ils dénoncent le manque de moyens, de personnels et l’absence de formation pour accueillir correctement ces enfants.

Un représentant de syndicat d’enseignants m’expliquait hier qu’il y a de nombreuses situations compliquées, que l’inclusion doit être du cas par cas, et que c’est un sujet inflammable très compliqué à aborder avec le ministère en raison de positions morales.



Source link

Autres articles à lire

Voyages : Quels sont les motifs impérieux pour entrer en France ?

adrien

DIRECT – Coronavirus : le vaccin Pfizer pourrait être disponible début 2021 en Europe

adrien

Emmanuel Macron se rend à Nice pour parler sécurité

adrien

L’affichage dynamique pour faciliter la communication interne en entreprise

adrien

Noël et Covid-19 : 5 conseils à respecter pour un maximum de sécurité

adrien

Euro 2021 : Ukraine-Russie, Brexit, Macédoine du Nord… Quand la géopolitique s’invite dans la compétition

adrien