heureux-qui.com
Image default
Fil Info

le XV de départ pour le décisif France-Ecosse


Le XV de départ de l’équipe de France, pour affronter l’Ecosse vendredi lors du match décisif dans le Tournoi des 6 nations, a été dévoilé ce mercredi.

Pour cette rencontre, qui avait été reportée suite au trop grand nombre de cas positif au Covid-19 côté tricolore il y a quelques semaine, l’ouvreur Romain Ntamack et le deuxième ligne Bernard Le Roux retrouvent leur place de titulaire.

«Il a été solide, très solide dans un drôle de match, a confié Fabien Galthié. Il a su répondre individuellement, mener notre organisation, apporter tout son talent, tout ce qu’on connait de lui. Il ava manager le jeu de l’équipe, avec Charles, Antoine, Brice (Dulin) et Marchand. La fameuse épine dorsale. Et puis le plaisir d’être lui-même.»

«Les Ecossais, c’est la meilleure défense de la compétition, très bien organisée, très tactique, très stratégique, a souligné le manager du XV de France. Ce sont les meilleurs. Quant à Le Roux, c’est un décathlonien, c’est un joueur présent, qui fait beaucoup de tâches. C’est un joueur d’expérience qui compte dans notre projet. Il aura une grande importance de par son activité pour son 14e match.»

Pour le reste, à l’aile, Teddy Thomas cède sa place à Gaël Fickou. Au centre, Arthur Vincent retrouve une place de titulaire, avec Virimi Vakatawa. Brice Dulin à l’arrière ainsi que le capitaine Charles Ollivon et Grégory Alldritt en troisième ligne. La première ligne Cyril Baille-Julien Marchand-Mohamed Haouas est reconduite.

Virimi Vakatawa et les Bleus doivent s'imposer avec le point de bonus offensif et 21 points d'écart contre l'Ecosse pour être couronnés.

Ce match est ultra important pour les Bleus puisqu’ils peuvent remporter la compétition pour la première fois depuis 2010 à condition de battre le XV du Chardon avec le bonus offensif (au moins quatre essais inscrits) et 21 points d’écart.

«L’enjeu est d’être performant, de gagner le match, a rappelé Galthié. Le reste viendra en fonction du scénario et de la construction du match, mais le plus important, c’est de se focaliser sur la performance et le gain du match face à un adversaire qui vient avec des ambitions. S’ils battent la France avec huit points, ils peuvent terminer seconds du tournoi. Le premier objectif, c’est de gagner le match.»





Source link

Autres articles à lire

Cyclisme : À 14 ans, Zak Burgess réussit à gravir l’Everest en 28 heures

adrien

Des ONG dénoncent des hystérectomies abusives pratiquées sur des migrantes dans un centre de détention

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : report de rendez-vous pour une première injection du vaccin dans plusieurs régions

adrien

Jambons : Des parlementaires prônent l’interdiction des nitrites d’ici à 2025

adrien

StopCovid : le Parlement a donné son feu vert

adrien

Voici les 10 monnaies les plus fortes du monde

adrien