heureux-qui.com
Fil Info

Le volcan de l’île caribéenne de Saint-Vincent entre en éruption, des milliers d’évacuations

Notez cet article


Le volcan de l’île caribéenne de Saint-Vincent est entré en éruption vendredi, pour la première fois depuis quatre décennies, imposant l’évacuation en urgence de milliers d’habitants de ce territoire des Petites Antilles.

«Les scientifiques de l’observatoire de Belmont ont confirmé une éruption explosive du volcan de la Soufrière à 8H40 (12H40 GMT) ce matin. Des colonnes de fumée s’élevant jusqu’à 8 km de haut ont été observées», a rapporté le bulletin officiel de l’organisme national de gestion des urgences du gouvernement de Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

«Toutes les personnes dans la zone rouge de danger volcanique sont priées d’évacuer immédiatement», précise le bulletin concernant l’île de plus de 100.000 habitants.

Une durée de «plusieurs jours voire plusieurs semaines»

«Des cendres ont commencé à retomber sur les flancs du volcan et des bourgades adjacentes dont Chateaubelair et Petite-Bordel. Certaines (cendres) se sont déplacées au large, et certaines ont même atteint l’observatoire», a tweeté le centre de recherche sismique de l’université des West Indies à Trinité-et-Tobago, autre archipel antillais.

«Une fois qu’une éruption explosive a eu lieu, d’autres sont susceptibles de se produire», a également affirmé le centre de recherche lors d’une conférence de presse, avertissant que «l’éruption explosive durerait probablement plusieurs jours voire plusieurs semaines».

La Soufrière n’a pas connu d’éruption depuis 1979

La Soufrière – à ne pas confondre avec la Grande Soufrière en Guadeloupe – n’a pas connu d’éruption depuis 1979. L’éruption la plus importante, et la plus dévastatrice, s’est produite en 1902 et avait fait plus de 1.000 victimes.

La menace d’une éruption volcanique imminente de la Soufrière avait entraîné l’annonce la veille d’un ordre d’évacuation d’urgence pour des milliers d’habitants. Quelque 16.000 d’entre eux vivent dans les zones «rouges» les plus exposées.

A 13H00 (17H00 GMT), «la plupart des personnes habitant dans les zones rouges de Saint-Vincent-et-les-Grenadines ont été évacuées», a annoncé l’Agence caribéenne de gestion d’urgence des désastres (CDEMA) lors d’une conférence de presse.

Plus de 2.300 personnes se sont réfugiées dans 62 abris d’urgence, et sont actuellement dépistées et vaccinées contre le Covid-19 par le ministère de la Santé, a précisé la CDEMA.



Source link

Autres articles à lire

La NBA débarque en force dans la collection Tarmak de Decathlon

adrien

En Chine, des habitants du Xinjiang menottés à des bâtiments pendant le confinement

adrien

La Chine construit une base de données ADN géante en collectant le sang de millions d’hommes

adrien

Le gouvernement s’engage à financer les transports franciliens en crise

adrien

Vendée Globe 2020 : le classement de la course en direct

adrien

Sénatoriales : la majorité de droite et du centre «confortée», un groupe écologiste annoncé

adrien