heureux-qui.com
Fil Info

Le tabac présent dans 9 films français sur 10, déplore la Ligue contre le cancer

Notez cet article


Trop de clopes à l’écran. La ligue nationale contre le cancer publie aujourd’hui une étude révélant que le tabac est encore présent dans 90% des films français. Une omniprésence perçue par les plus jeunes comme une incitation à fumer.

En analysant 150 films classés au box office entre 2015 et 2019 (en partenariat avec l’institut Ipsos), l’association a en effet remarqué que 90,7% d’entre eux comprennent «au moins un événement, un objet ou un discours en rapport avec le tabac». Il peut s’agir d’une personne en train de fumer, d’une cigarette ou d’un cendrier à l’écran, d’une mention de la substance dans un dialogue, etc.

Le problème, estime la Ligue contre le cancer, est que l’image du tabac dans les films est positive. Le public peut ainsi associer le fait de fumer à un acte valorisant, vecteur de charisme, au risque de donner envie de reproduire l’acte pour s’identifier au personnage pris comme modèle.

Du tabac à l’écran donne envie de fumer

Selon un sondage mené au début de l’année par Ipsos pour la Ligue contre le cancer, 58% de jeunes âgés de 18 à 24 ans estiment ainsi que la présence de tabac à l’écran peut inciter à fumer. Ils sont 54% à penser que cette visibilité est due à une politique marketing des industriels du secteur, par le biais du placement de produit.

Une étude relayée par l’association pointe d’ailleurs que le tabagisme dans les films est responsable à 37% de l’initiation des adolescents à cette substance. Dans son communiqué, elle affirme également que 72% des ex-fumeurs trouvent que les images de tabac à l’écran incitent à reprendre la consommation et 60% des fumeurs réguliers estiment qu’elles leur donnent envie d’allumer une cigarette.

En appelant les pouvoirs publics et le cinéma français à agir, Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer, demande à résister contre les «stratégies pernicieuses» de l’industrie du tabac. «Il est impératif de stopper cette manipulation (…), il faut continuer à dénoncer les puissants lobbies du tabac qui n’hésitent pas à apporter des financements pour voir leurs produits apparaître à l’écran, de façon plus ou moins directe. Sans scrupule, ils parviennent à contourner la loi (faire de la publicité pour du tabac, même indirectement, est interdit, ndlr)».

«Malgré toutes les actions mises en œuvre pour dénormaliser le tabagisme et mettre en lumière les ravages qui y sont liés, les lobbies restent encore bien trop puissants», se désole-t-il.



Source link

Autres articles à lire

Mimie Mathy revient sur ses propos controversés sur les gens de petite taille

adrien

«Mulan», «Tenet», «Top Gun 2» : les blockbusters américains à l’arrêt en 2020, les sorties bouleversées

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : 21.703 nouveaux cas et 277 morts en France ces dernières 24 heures

adrien

Ligue 1 : Le PSG enchaîne à Reims grâce à un doublé d’Icardi (0-2)

adrien

Chadwick Boseman : l’acteur décroche un Golden Globe à titre posthume pour «Le Blues de Ma Rainey»

adrien

Saint-Valentin : ces produits de beauté et soins à offrir à une femme

adrien