heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Le Point Virgule et Le Grand Showtime lancent leur premier soirée en live stream ce vendredi soir


A défaut de pouvoir retrouver le public, le Grand Showtime, troupe d’improvisation permanente du Point-Virgule, inaugure ce vendredi soir à 20h30 leur première soirée en live stream depuis l’emblématique scène de l’humour à la devanture rouge. Un show interactif et hybride, entre émission radio, télé et spectacle, à découvrir en direct depuis son salon.

Si le Grand Point-Virgule propose depuis janvier des shows d’impro en direct, son grand frère le Point-Virgule accueillera donc ce vendredi 26 mars son premier rendez-vous en live stream. Un événement dont se félicite Antoinette Colin, directrice artistique des lieux : « c’est une première, on est très excité», note-elle, et d’ajouter « ce qui me plaît c’est que ce sont des artistes maison qui réinventent quelque chose dans leur théâtre ». 

Un show hybride et interactif

capture_decran_2021-03-26_a_15.09.30_605deb5a7888e.png

A l’affiche du plus petit des grands théâtres d’humour parisien depuis huit saisons, la troupe du Grand Showtime s’est en effet adaptée aux contraintes et a imaginé « Ensemble, on est moins seul ». Un spectacle d’humour improvisé d’une heure et demie, qui réunira les dix membres de la troupe autour d’un concept novateur et interactif mêlant les codes de la radio, de la télévision et évidemment de l’improvisation. L’interaction sera de mise puisque le public, depuis chez lui, pourra communiquer avec les comédiens. « Il pourra proposer des thèmes et ces derniers s’afficheront sur un écran sur scène avec nous », explique Julie Fraize, membre de la troupe et co-productrice du Grand Showtime. « Il y aura également un tchat et l’un des comédiens l’animera tout au long de la soirée. Nous allons prendre des gens au téléphone pour qu’ils partagent avec nous une anecdote que nous jouerons sur scène », poursuit-elle. Une soirée commercialisée à 8 euros, qui pourrait bien faire des petits puisque l’équipe espère renouveler l’expérience deux fois par mois, avec pour ambition de faire des duplex avec d’autres artistes.  

Une expérience que la troupe attend avec impatience et qu’elle vivra ce soir «comme un retour à la maison», explique Julie Fraize. Et si évidemment le contact avec le public et la scène lui manque – « c’est extrêmement difficile, c’est une petite mort pour nous » explique-t-elle –  l’artiste explique qu’«en même temps, ça nous a permis de nous renouveler et surtout de se rendre compte que rire et se divertir est essentiel». 



Source link

Autres articles à lire

Discours de Jean Castex : ce qu’il faut retenir

adrien

🔴 DIRECT – Attaque au couteau à Rambouillet : l’assaillant avait dans son téléphone une vidéo de propagande jihadiste en lecture

adrien

Le sénateur des Alpes-Maritimes Henri Leroy (LR) veut «terroriser les criminels»

adrien

«La contrainte du masque n’est rien par rapport à la chance qu’ont les enfants d’aller à l’école», selon le pédopsychiatre Stéphane Clerget

adrien

Burqa, voile, Hijab : de quoi parle-t-on et que dit la loi ?

adrien

Scène de crime connectée : Comment la gendarmerie recherche des indices à l’ère numérique

adrien