heureux-qui.com
Fil Info

le mari déféré devant un juge, le procureur doit s’exprimer à 16h

Notez cet article


Le procureur de la République de Toulouse doit donner une conférence de presse ce vendredi 18 juin à 16h concernant les dernières avancées de l’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar. La garde à vue de son mari Cédric a été levée dans la matinée et il a été déféré devant un juge d’instruction en vue d’une éventuelle mise en examen, a appris CNEWS de source proche du dossier.

Les arrestations du mari, sa mère et son beau-père, orchestrées mercredi ont fait éclore l’idée d’un éventuel complot familial, mais rien n’est venu confirmer cette piste à ce stade. Reste que les trois gardés à vue ont été questionnés par les enquêteurs, qui tentent de retrouver cette mère de famille volatilisée en pleine nuit le 15 décembre dernier. Leur but étant aussi d’obtenir de Cédric Jubillar des explications sur certaines incohérences dans ses propos et sur un éventuel mobile.

A présent, le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzeari, doit donner une conférence de presse cet après-midi, à 16h. Il y expliquera peut-être les éventuelles suites judiciaires pour la mère et le beau-père, inconnues jusque-là.

Selon le Parisien, des captures d’écran de l’amant de Delphine Jubillar ont été retrouvées dans le portable de son mari. D’après le quotidien francilien, ces images proviendraient du téléphone de l’infirmière portée disparue. 

Le média a également interrogé l’amant en question. Il a confié que l’histoire entre lui et Delphine avait débuté sur Internet «six mois avant sa disparition». «Nous échangions des tonnes de messages écrits par le biais d’une messagerie et nous passions des heures au téléphone, a-t-il assuré. Nos conversations portaient sur des sujets très personnels et profonds, et puis aussi sur des choses plus légères».

UN COUPLE QUI ÉTAIT EN INSTANCE DE DIVORCE

Le 30 avril, le mari de Delphine Jubillar avait déjà été entendu en «qualité de partie civile» par les magistrats instructeurs en charge de l’enquête. Celle-ci a été ouverte pour «enlèvement, détention ou séquestration».

Delphine et Cédric Jubillar étaient en instance de divorce. Dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 décembre, le mari a signalé la disparition de sa femme, âgée de 33 ans, aux gendarmes.

La jeune femme serait sortie de leur maison vers 23h, pour promener leurs deux chiens, en plein couvre-feu, vêtue d’un manteau blanc et munie de son téléphone portable. Les chiens sont revenus au domicile sans elle, selon l’époux.

Le couple a deux enfants, un garçon de 6 ans et une fille d’un an et demi. 



Source link

Autres articles à lire

Travailler plus de 55h par semaine augmente de risque de décès, selon une étude de l’OMS

adrien

Fête et Covid-19 : 5 conseils pour limiter les risques de contamination

adrien

Drapeau confédéré : que représente-t-il ?

adrien

Arlo Parks : 6 choses à savoir sur la révélation néo-soul britannique

adrien

Dorine Bourneton, première pilote de voltige handicapée : les petites filles doivent «croire en leurs rêves»

adrien

Pourra-t-on se faire vacciner chez son médecin traitant ?

adrien