heureux-qui.com
Fil Info

Le corps d’un migrant de 16 ans découvert sur une plage de Sangatte

Notez cet article


Le corps sans vie d’un homme, présenté comme celui d’un jeune réfugié soudanais de 16 ans, a été retrouvé sur une plage de Sangatte, dans le Pas-de-Calais, aux premières heures de la matinée du mercredi 19 août C’est l’un de ses compatriotes, lui aussi migrant et sauvé en mer, qui a prévenu les autorités.

Les policiers avaient en effet découvert le corps de la victime après le sauvetage en mer d’un autre exilé, un jeune Soudanais de 16 ans lui aussi et qui avait fait naufrage d’une embarcation pneumatique.

C’est ce dernier qui a déclaré son compagnon de voyage disparu avant que les agents ne découvrent une dépouille aux alentours de 7 heures du matin, et qui, selon toute vraisemblance, est bien celle de son compagnon d’infortune.

«Il faudra déterminer s’il s’agissait d’un migrant, mais d’après les premiers éléments on pense que oui», a indiqué Philippe Sabatier, le procureur adjoint de Boulogne-sur-Mer, confirmant une information de La Voix du nord.

Le magistrat a établi un «lien entre cette découverte et le sauvetage» du jeune migrant, «qui a été secouru en mer au cours de la nuit après le naufrage de sa petite embarcation».

Le jeune homme «a indiqué qu’il avait tenté la traversée de la Manche en compagnie d’une autre personne, donc il est fort probable que cette personne portée disparue corresponde au corps retrouvé», a précisé Philippe Sabatier.

Marlène Schiappa et Priti Patel ont réagi

Alors qu’une enquête en «recherches des causes de la mort» a été ouverte, Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la citoyenneté a pris la parole sur les réseaux sociaux.

«Ce drame insupportable nous mobilise encore plus avec Gérald Darmanin (le ministre de l’Intérieur, NDLR) contre les passeurs qui profitent de la détresse d’êtres humains», a-t-elle notamment écrit sur Twitter.

Citant le message de Marlene Schiappa, la ministre de l’Intérieur britannique, Priti Patel, a quant à elle déploré la «perte douloureuse et tragique d’une jeune vie», qui «rappelle brutalement l’existence des odieux gangs criminels et passeurs de clandestins qui exploitent les personnes vulnérables. En travaillant ensemble, nous sommes déterminés à les arrêter», a-t-elle affirmé.

De son côté, l’Agence France-Presse (AFP), s’appuyant sur plusieurs sources judiciaires, indique qu’il s’agirait du premier migrant retrouvé mort sur le littoral du Nord-Pas-de-Calais en 2020. En 2019, quatre migrants avaient été retrouvés morts en mer et sur une plage française.

Depuis le 1er janvier, plus de 960 migrants ont été interceptés par les autorités françaises après avoir tenté de traverser la Manche à l’aide d’embarcations de fortune ou à la nage, avance en outre l’AFP qui tient un décompte sur le sujet.

Retrouvez toute l’actualité nationale ICI





Source link

Autres articles à lire

Brexit : où en sont les négociations, qui reprennent ce mardi ?

adrien

Téléviseurs : quand l’OLED veut séduire les gamers

adrien

Ultimate tennis showdown : toutes les règles

adrien

DIRECT – Coronavirus : 802 décès et 11.795 nouveaux cas recensés ces dernières 24 heures en France

adrien

Noël 2020 : les meilleurs ordinateurs portables selon votre budget

adrien

Une vidéo de gâteaux en trompe-l’œil rend fous les internautes sur Twitter

adrien