heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Le copilote d’un Flixbus frappe une passagère, puis la laisse sur une aire d’autoroute


Après une violente altercation avec le copilote d’un Flixbus assurant la liaison Paris-Briges jeudi 13 août, une passagère a été abandonnée sur une aire d’autoroute.

L’histoire, racontée par France 3 Hauts-de-France, s’est déroulée sur une aire de Ressons-sur-Matz, dans l’Oise. Le Flixbus rempli de passagers s’est arrêté quelques minutes pour une pause. Selon les témoignages récoltés par le site d’informations, lors de l’arrêt, la mère d’un enfant en bas âge a réitéré une demande faite au cours du voyage au pilote et à ses deux copilotes : baisser la climatisation et pouvoir récupérer dans la soute une laine pour couvrir son bébé. 

La réponse des intéressés : «L’un d’eux a dit qu’ils n’avaient pas le temps, qu’on était déjà assez en retard (1h30). L’autre a carrément répondu qu’il s’en foutait et que le bébé ‘pouvait mourir’», raconte Sonia, passagère également et qui décide de défendre la mère de l’enfant. «Ils ont eu le temps d’aller se chercher un café et de quoi manger, mais pas d’ouvrir la soute. Quand la mère a fait une nouvelle demande, j’ai sorti mon portable pour filmer la scène et c’est là où tout est allé très vite», continue-t-elle. 

L’un des copilotes lui aurait attrapé les cheveux et l’aurait frappé, provoquant son évanouissement. Ses amis et un autre passager sont alors venus vers elle et ont immédiatement appelé les pompiers. Les conducteurs, eux, ont décidé de laisser la victime en plan et sont repartis avec le bus et les autres passagers. «Ils sont repartis en scred, comme si de rien n’était. Sans prévenir. Grâce à l’application qui permet de géolocaliser notre bus on a pu voir qu’il avait déjà fait 20 bornes. Les personnes présentes sur l’aire et qui ne faisaient pas partie du voyage étaient sidérées. Nous avons attendu l’arrivée des pompiers et la dame est partie avec eux et les gendarmes. Elle n’a d’ailleurs pas pu récupérer ses bagages qui sont restés dans le bus», explique Baptiste, qui était resté auprès de la victime.

Cette dernière assure avoir porté plainte. Un responsable de Flixbus, selon la victime, lui aurait signifié «qu’il ne pouvait rien faire», à part lui conseiller de remplir un formulaire et attendre quinze jours. «Même les gendarmes ont essayé d’avoir des renseignements auprès de la compagnie notamment pour retrouver le bus et le chauffeur, mais on n’a pas voulu leur donner les renseignements».

Retrouvez toute l’actualité faits divers ICI



Source link

Autres articles à lire

Peut-on attraper le coronavirus plusieurs fois ?

adrien

Régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur : Thierry Mariani toujours en tête des intentions de vote

adrien

La production mondiale de viande en baisse, une première depuis 60 ans

adrien

«Loups gris» : quel est ce groupe d’extrême droite turc ?

adrien

Covid-19: toujours des signaux alarmants

adrien

Coronavirus : des masques en tissus tueurs de virus lancés en France

adrien