heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Le Beauvau de la sécurité terminé, des annonces d’Emmanuel Macron attendues aujourd’hui


Alors que le grand rendez-vous du Beauvau de la sécurité s’est conclu hier avec une dernière réunion entre Gérald Darmanin et les représentants des forces de l’ordre, des annonces doivent être faites, ce mardi 14 septembre, par Emmanuel Macron.

Le président de la République se sait attendu sur le sujet. Le Beauvau avait en effet été lancé pour apaiser la colère des hommes en bleu à son encontre. La grogne déjà largement présente dans leurs rangs avait pris une ampleur critique après les propos d’Emmanuel Macron en décembre 2020. Il avait reconnu l’existence de contrôle au faciès et des violences de la part de certains agents et avait annoncé la création d’une plate-forme en ligne devant servir à signaler des discriminations de la part de policiers.

Le Beauvau de la sécurité, vaste concertation qui s’est étirée sur plusieurs mois au fil de diverses tables rondes, a pour ambition «d’améliorer les conditions d’exercice des forces de l’ordre» et de «consolider le lien avec les Français». Des axes de travail ont été mis en place, comme la formation, le maintien de l’ordre, le lien police/population ou la réponse pénale. Encore ce lundi, il y était question de l’utilisation de la vidéo et des drones.

La sécurité, thème de campagne incontournable

Promesse a été faite d’utiliser les conclusions des réunions pour constituer une loi de programmation et d’orientation de la sécurité intérieure. Un texte qui ne pourra cependant être voté qu’après la présidentielle, en cas de réélection d’Emmanuel Macron.

Le président doit donc profiter de son déplacement à Roubaix, dans les Hauts de France, région dirigée par Xavier Bertrand, pour se positionner sur le thème de la sécurité, sur lequel il est souvent décrié. A sept mois de l’élection présidentielle, ce rendez-vous doit lui servir pour gagner en crédibilité.

Il doit y annoncer un «plan de modernisation de la politique de sécurité et des forces de l’ordre», a indiqué l’Elysée à l’Agence France-Presse (AFP). Il visitera une école de police, pour parler de l’important recrutement voulu par l’exécutif et de l’amélioration de la formation des agents.

Selon nos informations, Emmanuel Macron doit aussi annoncer mardi à Roubaix un «renforcement du contrôle des forces de l’ordre» par les parlementaires.

En avril dernier, le chef de l’État avait émis cette hypothèse dans un entretien au Figaro, évoquant la création d’une “délégation parlementaire chargée du contrôle (des) forces de l’ordre”, à l’image de la délégation pour le renseignement. Les syndicats, eux, ont déjà prévenu qu’ils attendaient du concret et qu’ils ne se satisferaient pas de simples promesses.



Source link

Autres articles à lire

NieR Replicant : pourquoi ce remake d’un jeu culte ?

adrien

Que retenir de la conférence de presse de Jean Castex sur la stratégie de vaccination française ?

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : fleuristes, chocolatiers et cordonniers ajoutés à la liste des commerces qui resteront ouverts

adrien

Confinement : voici ce qui est vraiment toléré à l’extérieur à Paris

adrien

La Fédération de cyclotourisme appelle à un allègement des restrictions de déplacements

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : Jean Castex veut «mettre le paquet» sur la vaccination, face à un variant qui pourrait conduire «à reconfiner»

adrien