heureux-qui.com
Fil Info

L’apparente perte de poids de Kim Jong-un suscite des spéculations sur son état de santé

Notez cet article


Kim Jong-un est-il en bonne santé ? Ce n’est pas la première fois que la question interroge à l’international. Aujourd’hui le débat est relancé après la dernière apparition publique du leader nord-coréen, visiblement plus mince que d’ordinaire.

A la fin de la semaine dernière, Kim Jong-un a assisté à une réunion du bureau du parti politique au pouvoir, sa première apparition publique depuis un mois. Les images de l’événement, diffusées et commentées à la télévision nord-coréenne, le montre changé. Le visage est plus fin, la silhouette moins lourde et NK News évoque même «une perte de poids significative».

Basé à Séoul, ce site web consacré à l’actualité nord-coréenne a même analysé les photos de l’événement, pour les comparer à des clichés plus anciens. Allant jusqu’à zoomer sur le poignet du leader nord-coréen, NK News soutient que Kim Jong-un a resserré le bracelet de sa montre.

Si les spéculations sur sa santé vont bon train, c’est aussi parce que l’hygiène de vie du dirigeant de la Corée du Nord n’est pas réputée parfaite. Kim Jong-un fume beaucoup et, selon le service national de renseignement sud-coréen, il aurait pris en moyenne 6 à 7 kg par an depuis son arrivée au pouvoir, fin 2011.

Plusieurs disparitions ces dernières années

Interrogé par NK News, Mike Brodka, officier du renseignement américain en Corée du Sud, estime que cette apparente perte de poids peut aussi bien être liée «à un changement de mode de vie», plus sain, qu’à un problème de santé. «Mais cela soulève suffisamment de questions sérieuses pour que nous devions prêter attention aux événements des deux prochains mois», précise-t-il.

Le fait est que Kim Jong-un s’est plusieurs fois mystérieusement retiré de la vie publique ces dernières années, pour des périodes plus ou moins longues. En 2014, il a disparu pendant près de six semaines, avant de réapparaître une canne à la main. Les renseignements sud-coréens avaient alors affirmé qu’il se remettait d’une intervention chirurgicale pour retirer un kyste de sa cheville.

Au printemps 2020, le leader nord-coréen s’était à nouveau absenté pendant trois semaines, relançant les interrogations concernant sa santé. Certains rapports mentionnaient une opération cardiaque, d’autres suggéraient même son décès. Jusqu’ici Kim Jong-un est pourtant toujours reparu et il ne fait pas exception cette fois-ci, même amaigri.



Source link

Autres articles à lire

Coronavirus : Les super-riches ont accru leur fortune d’un quart durant la pandémie

adrien

Tout savoir sur John Kerry, le très expérimenté nouvel émissaire spécial de Joe Biden sur le climat

adrien

Coronavirus : le premier vaccinodrome parisien bientôt installé Porte de Versailles

adrien

Nice : plus de 3.000 personnes ont manifesté pour demander la réouverture de leurs commerces

adrien

«Le moment n’est pas venu d’alléger les mesures» : ce qu’il faut retenir des annonces de Jean Castex

adrien

Gad Elmaleh, Jonathan Lambert, Vérino… Les nouveaux one man de la rentrée 2020

adrien