heureux-qui.com
Image default
Fil Info

l’ambassadeur de Belgique démis de ses fonctions après que son épouse a agressé deux vendeuses


Les images avaient provoqué un mini-incident diplomatique entre la Belgique et la Corée du Sud. Le 9 avril dernier, l’épouse de l’ambassadeur de Belgique à Séoul avait été filmée par les caméras de surveillance d’un magasin agressant deux vendeuses. A la suite de cette polémique, le gouvernement belge a décidé de démettre le diplomate de ses fonctions.

La nouvelle a été annoncée par le ministère des Affaires étrangères belge dans un communiqué émis vendredi 28 mai. «Il est (…) devenu évident que la situation actuelle ne permet pas (à l’ambassadeur) de continuer à exercer son rôle de manière sereine», a-t-il expliqué. «La ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès a décidé qu’il est dans le meilleur intérêt de nos relations bilatérales de mettre fin au mandat de l’ambassadeur Lescouhier en Corée du Sud cet été.»

L’incident impliquant Xiang Xueqiu, 63 ans, épouse du diplomate belge Peter Lescouhier, était né d’un malentendu. Selon des médias locaux, la sexagénaire avait essayé deux articles dans une boutique de vêtements de la capitale sud-coréenne, avant d’en ressortir et d’être rattrapée par une employée, croyant qu’elle portait sur elle l’une des tenues testées.

Ce qui n’était pas le cas, l’épouse de l’ambassadeur portant ce jour-là des habits semblables à ceux qu’elle avait essayés. Voyant son erreur, la vendeuse se serait excusée en anglais. Mais ces soupçons de vol à l’étalage n’auraient pas plu à Xiang Xueqiu et auraient conduit à l’altercation.

Les images de surveillance du magasin montrent la femme tirant le bras d’une vendeuse et lui portant un coup à la tête, avant de gifler une autre employée venue à la rescousse.

Les excuses de l’ambassadeur

Diffusées par des médias sud-coréens, elles étaient devenues virales sur les réseaux sociaux en Corée du Sud, provoquant un tollé dans un pays très respectueux des règles.

Pour calmer la situation, l’ambassadeur Peter Lescouhier avait publié le 7 mai une vidéo d’excuses sur Instagram, dans laquelle il affirmait que sa femme «regrett[ait] sincèrement» cet incident.

Celle-ci avait initialement invoqué son immunité diplomatique, garantie par la Convention de Vienne, dont Séoul est signataire, pour éviter les poursuites judiciaires, ce qui avait eu du mal à passer en Corée du Sud. Elle a finalement été levée par le ministère des Affaires étrangères belge, a-t-il affirmé vendredi, sur demande de la police. Selon Bruxelles, Xiang Xueqiu a pleinement coopéré avec les policiers, qui l’ont entendue début mai.

Elle a «pris l’initiative de rencontrer en privé les deux employées du magasin afin de s’excuser en personne pour son comportement inacceptable dans le magasin», après son hospitalisation liée à un accident vasculaire cérébral (AVC), a indiqué le ministère.





Source link

Autres articles à lire

Inclusion des personnes LBGT+ au travail : des modèles inspirants honorés

adrien

Une ceinture de chasteté pour homme reste verrouillée à cause d’une faille de sécurité

adrien

Des propos du député (LR) azuréen LR Eric Ciotti font polémique

adrien

DIRECT – Coronavirus : le CHU de Guadeloupe bat le rappel de tout son personnel

adrien

Indice de durabilité : comment l’Europe part en guerre contre l’obsolescence programmée

adrien

New York : elle jette son nouveau-né par la fenêtre puis fait la sieste

adrien