heureux-qui.com
Image default
Fil Info

La Nasa va lancer un robot chasseur de microbes sur Mars


Les Etats-Unis lanceront le 30 juillet vers Mars «Perseverance», un grand véhicule à six roues, pour tenter des découvrir des preuves de la présence de microbes dans les rivières de la planète il y a trois milliards et demi d’années.

Perseverance atterrira le 18 février 2021 dans le cratère de Jezero, où une rivière se déversait il y a 3 à 4 milliards d’années, déposant boues, sables et sédiments «dans l’un des deltas les mieux préservés de la surface de Mars», selon Katie Stack Morgan, de l’équipe scientifique. Sur Terre, on a trouvé, fossilisés dans les roches de deltas similaires, des microbes vieux de milliards d’années.

Le voyage interplanétaire durera plus de six mois et, si le robot atterrit sans dommage, il commencera une exploration scientifique de plusieurs années dans le but de prélever et de conditionner plusieurs dizaines d’échantillons de roches qui seront récupérés par un futur robot et rapportés sur Terre en 2031.

Perseverance prend la suite des quatre glorieux rovers, tous américains, qui ont depuis la fin des années 1990, avec l’aide de satellites et de robots fixes, transformé notre connaissance de Mars en prouvant que la planète rouge n’avait pas toujours été la sèche et froide planète actuelle.

UN PROJET PRESERVE

La Nasa télétravaille depuis des mois à cause de la pandémie de Covid-19, mais le calendrier n’a pas dérapé pour cette mission à 2,7 milliards de dollars.«C’est l’une des deux missions que nous avons protégées pour être certains de lancer en juillet», a dit le patron de la Nasa, Jim Bridenstine. La Terre et Mars sont du même côté du Soleil tous les 26 mois, une fenêtre à ne pas manquer.

Le rover fait trois mètres de long, pèse une tonne, a des yeux (19 caméras), des oreilles (deux micros), et un bras robotique de deux mètres. Les instruments les plus importants sont deux lasers et un rayon X qui, projetés sur des roches, aideront à analyser leur composition chimique et moléculaire, et à repérer d’éventuels composés organiques.

Des futurs conflits à cause de l'exploitation lunaire ?

A bord se trouve aussi un mini-hélicoptère expérimental de 1,8 kg, Ingenuity, qui tentera le premier vol d’un hélicoptère sur une autre planète. Perseverance ne pourra probablement pas dire qu’une roche contient d’anciens microbes. Pour en avoir le coeur net, il faudra découper sur Terre les échantillons en tranches ultra-fines à l’aide d’énormes appareils, pour y distinguer peut-être les traces microscopiques d’anciens organismes.

Retrouvez toute l’actualité sur l’espace ICI



Source link

Autres articles à lire

Daömey, la marque française qui brille à l’étranger

adrien

Dix pour Cent : qui sont les guests de la 4e saison qui démarre ce mercredi 21 octobre ?

adrien

Grey’s Anatomy : Patrick Dempsey «terrorisait» ses partenaires sur le tournage de la série

adrien

Un policier tué dans une attaque à quelques mètres du Pentagone

adrien

Sondages de l’Elysée : d’ex-proches de Nicolas Sarkozy jugés à partir de ce lundi

adrien

PUR etc. : La restauration vertueuse

adrien