heureux-qui.com
Image default
Fil Info

La dérogation spéciale du Puy-du-Fou pour accueillir 9.000 spectateurs indigne les artistes et les producteurs


Le parc du Puy-du-Fou bénéficie d’une autorisation spéciale pour accueillir 9.000 personnes à son spectacle nocturne de la Cinéscénie. Au grand dam du secteur culturel et artistique, inquiet pour la reprise de sa saison à la rentrée.

Suite à la parution d’un décret ce mardi, les préfets peuvent autoriser des rassemblements de plus de 5. 000 personnes dans le cadre de «dérogations à titre exceptionnel».

Conformément à ce texte, le préfet de Vendée autorise le Puy du Fou à accueillir son grand spectacle son et lumière. A l’entrée, «le port du masque est obligatoire pour les adultes et les enfants de moins de 11 ans», précise le parc vendéen sur son site internet. Les organisateurs expliquent avoir mis en place «trois tribunes distinctes et séparées de façon étanche, accueillant chacune moins de 5.000 personnes».

L’autorisation suscite toutefois une grande incompréhension parmi les responsables politiques de gauche. «Notre santé vaut bien plus qu’un passe-droit pour l’ami du président !», dénonce le maire adjoint de Paris David Belliard sur Twitter.

Le premier secrétaire du Parti Socialiste Olivier Faure évoque une «grande confusion», sur le réseau social.

la colere des artistes

«Ils ne sont pas les seuls (à s’indigner, ndlr) ! Tous les artistes- comme moi- qui ont quelques dates en perspective et qui tremblent qu’on les leur annule, dans des salles de 1000 places…», s’est émue la chanteuse de variété française Juliette Nourredine.

Le chanteur Slimane a de son côté réagi par des smileys de consternation.

Au début du mois d’août, le ministère de la Culture avait annoncé l’autorisation des rassemblements de plus de 5.000 personnes à partir du 15 août, sous réserve du respect des mesures sanitaires. Mais le 11 août dernier, face à la «dégradation de la situation épidémique», le premier ministre Jean Castex a finalement repoussé l’interdiction «jusqu’au 30 octobre». Les acteurs du secteur culturel dénoncent un manque de lisibilité.

«Deux poids deux mesures ! En ces temps de crises majeurs pour l’évènementiel, les concerts (…) Cela est encore plus insupportable à vivre !!» a réagi le PDG d’Universal Pascal Nègre.

Retrouvez toute l’actualité sur la culture ICI





Source link

Autres articles à lire

Voici 5 objets de collection qui peuvent prendre de la valeur avec le temps

adrien

#SaccageParis : le mouvement en ligne prend un tour politique

adrien

Polémique : les Etats-Unis sur le point d’accueillir un 51ème Etat ?

adrien

Un an de confinement : malgré les difficultés, ces associations qui viennent en aide aux autres ont dû s’adapter

adrien

Tout savoir sur Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports

adrien

Voici 5 aliments à consommer pour un ventre plat

adrien