heureux-qui.com
Image default
Fil Info

La consommation d’alcool, de tabac et de cannabis en baisse chez les élèves de troisième avec la pandémie


Une baisse continue depuis dix ans, accentuée par la pandémie de Covid-19. La consommation de cannabis, de tabac et d’alcool chez les élèves de troisième a chuté depuis le début de la crise sanitaire, selon une étude publiée ce mercredi 12 janvier par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

En se basant sur une enquête réalisée par questionnaire anonyme auprès de 2.000 élèves de troisième pendant le premier trimestre 2021, le directeur de l’OFDT, Julien Morel d’Arleux, a pu constater que le Covid-19 avait joué un rôle indirect dans cette diminution. «Il y a eu moins de fêtes, moins d’occasion de se sociabiliser, ce qui a sans doute décalé les expérimentations», a analysé ce dernier pour l’AFP.

Ce recul de l’âge d’expérimentation du tabac, du cannabis et de l’alcool «a un effet protecteur chez les jeunes» selon le patron de l’OFDT puisque la recherche a démontré que plus les consommateurs démarraient jeunes, plus le risque d’addiction était élevé. D’après une étude publiée par l’Inserm il y a quelques jours, plus la consommation de cannabis est précoce, plus le risque serait important de subir le chômage une fois adulte.

Décrivant une évolution «encourageante» dans ce domaine, Julien Morel d’Arleux a indiqué que l’émergence du coronavirus en France a «accentué les tendances baissières qu’on observe depuis une dizaine d’années» au sujet de la consommation de tabac, d’alcool et de cannabis.

Une diminution chiffrée pour les trois substances

Dans les faits, le nombre d’élèves de troisième n’ayant jamais bu d’alcool a fortement diminué, passant de 16,8% en 2010 à 35,9% en 2021 selon cette étude. Considéré comme la substance psychoactive préférée de cette tranche d’âge, l’alcool a été expérimenté par 64,1% de ces étudiants en 2021, contre 75,3% en 2018.

Cette tendance à la baisse a également été constatée pour le tabac, avec 29,1% de ces adolescents déclarant avoir déjà fumé une cigarette en 2021, contre 37,5% en 2018 et 51,8% en 2010. Lors des onze dernières années, la consommation journalière de tabac chez les élèves de troisième a été divisé par quatre.

Alors que 47% des moins de 25 ans affirmaient avoir déjà fumé du cannabis selon une enquête de l’institut Ifop en décembre 2021, les étudiants interrogés par l’OFDT ont semblé épargnés. Seuls 9,1% d’entre eux en ont fait le test, contre 16,1% en 2018 et 23,9% en 2010. 

La consommation de tabac est par exemple plus élevée que la moyenne dans le secteur de l'hébergement et restauration.

En revanche, l’usage de la cigarette électronique s’est démocratisé chez cette tranche de la population, avec 34,2% des jeunes questionnés avouant l’avoir expérimenté en 2021.



Source link

Autres articles à lire

60 «rues aux écoles» vont être sanctuarisées cet été

adrien

PSG : Thiago Silva tacle sèchement Leonardo

adrien

Grippe : la campagne de vaccination avancée pour prévenir la «co-infection» avec le Covid-19

adrien

Vaccination : Cannes, Antibes et Grasse craignent d’être lésées au profit de Nice

adrien

Le pape François évoque pour la première fois la persécution des «pauvres Ouïghours»

adrien

Elon Musk désigné personnalité de l’année par Time

adrien