heureux-qui.com
Image default
Fil Info

La campagne de vaccination des personnels hospitaliers lancée au CHU de Nice


Ce lundi après-midi, les cinquante-quatre premiers professionnels hospitaliers ont été vaccinés contre la COVID-19 au CHU de Nice, en présence notamment du maire de la ville Christian Estrosi.

Alors que le gouvernement est sous le feu des critiques concernant la lenteur de sa campagne national, le Centre hospitalier universitaire de la capitale azuréenne passe la vitesse supérieure. Ici, la vaccination concerne potentiellement 2500 professionnels de santé et plus de 1200 doses ont été libérés par l’ARS pour commencer. «Comme tout le monde, nous avons envie de voir l’épidémie reculer et de retrouver une vie normale, avançait le professeur Stéphane Schneider, gastro-entérologue et nutritionniste. Le vaccin nous permet d’entrevoir un espoir. Si j’ai décidé d’être l’un des premiers à bénéficier de la vaccination, c’est également pour montrer la voie à ceux qui sont inquiets. Il faut arrêter de voir des complots partout», rassure-t-il. 

La campagne de vaccination est strictement encadrée avec une consultation médicale préalable, le recueil du consentement et un suivi des personnes vaccinées. Pour l’heure, l’ensemble des personnels hospitaliers de plus de 50 ans tous métiers confondus ainsi que les agents de moins de 50 ans à risque sont concernés par cette campagne de vaccination massive. 

«Une fois de plus, Nice et sa Métropole démontrent leur savoir-faire en matière d’anticipation»

Pour l’heure, le centre hospitalier universitaire de Nice dispose de 4825 doses. Environ 2500 doses supplémentaires devraient arriver en cours de semaine «Après les personnels hospitaliers du secteur public, les médecins libéraux pourront à leur tour se faire vacciner, explique le professeur Thierry Piche, Gastro-entérologue et président de Commission médicale d’établissement (CME) du CHU. Cette étape devrait démarrer dans quelques jours». 

Une chose est sûre, les professionnels de santé ne veulent plus perdre de temps pour atteindre l’immunité collective. 

«Une fois de plus, Nice et sa Métropole démontrent leur savoir-faire en matière d’anticipation», a insisté le maire de la ville Christian Estrosi en rappelant que, dès la mi-décembre, la municipalité a mis en place une plateforme de préinscription pour faciliter la vaccination de ses habitants, le moment venu.

En attendant, dans les EHPAD, la vaccination, lancée le 30 décembre dernier, se poursuit à un rythme soutenu. « D’ici la fin de la semaine, les quatre EHPAD de notre centre communal d’action sociale auront bénéficié des vaccins, précise l’élu Niçois. Quelques 3000 doses ont été reçues cette semaine. Et il y aura un réapprovisionnement hebdomadaire. Le vaccin sera proposé aux 2300 pensionnaires des EHPAD et aux 1700 pensionnaires des résidence-autonomie », détaille t-il. 



Source link

Autres articles à lire

L’édito de Guillaume Bigot : «Passeport sanitaire ou passeport intérieur ?»

adrien

Top Chef : ce qui attend les candidats ce soir

adrien

Ces couples qui se sont séparés en 2021

adrien

Sondage exclusif : voici les personnalités qui incarnent le mieux l’autorité de l’Etat

adrien

Covid-19 : l’Académie de médecine appelle à «franchir le pas» de l’obligation vaccinale

adrien

Londres et l’UE lancent une négociation marathon sur leur relation post-Brexit

adrien