heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Kim Jong-un a-t-il fait assassiner sa sœur ?


Kim Jong-un a-t-il commandité l’assassinat de sa propre sœur ? Ce scénario digne des plus grandes fictions est sérieusement envisagé par un spécialiste du régime nord-coréen.

La Corée du Nord, qui compte parmi les régimes les plus opaques du monde, fait régulièrement l’objet de spéculations. Cette fois-ci, c’est la sœur du dirigeant Kim Jong-un, Kim Yo-jong, qui alimente les théories les plus folles.

En effet, alors que Kim Jong-un avait disparu des radars pendant plusieurs semaines au mois d’avril 2020, c’est sa sœur qui semblait avoir repris les rênes du pays. Elle avait d’ailleurs annoncé des mesures fortes pendant l’absence de son frère, signe du pouvoir qu’elle exerçait. 

Une absence inexpliquée de Kim Jong-un

Pendant cette période, des rumeurs cherchant à expliquer l’absence brutale et inexpliquée de Kim Jong-un avaient vu le jour dans le monde entier. Le 25 avril, le média TMZ avait même annoncé la mort du dictateur. D’autres affirmaient qu’il était gravement malade et qu’il avait été infecté par le coronavirus. Ces théories étaient évidemment alimentées par l’omniprésence de la sœur du dirigeant, qui semblait alors assurer l’intérim du pouvoir. Mais c’était avant que Kim Jong-un ne réapparaisse mystérieusement lors d’un événement célébré le 1er mai. 

Avant cette date, le chef nord-coréen n’avait plus été vu en public depuis le 11 avril. Une absence d’autant plus remarquée qu’il n’avait pas participé aux célébrations du 15 avril. Or cette journée est la plus importante du calendrier nord-coréen, car tout le pays commémore la naissance du fondateur du régime, Kim Il Sung, son grand-père.

Mais le retour sur la scène médiatique du dictateur n’avait pas mis fin aux rumeurs. En mai dernier, certains affirmaient que le leader nord-coréen avait été remplacé par un sosie. Plus récemment, un diplomate sud-coréen assurait que Kim Jong-un se trouvait dans le coma, avant que ce dernier ne réapparaisse dans un champ de maïs. 

L’absence de Kim Yo-jong alimente désormais les rumeurs

Désormais, c’est l’absence de sa sœur, Kim Yo-jong, qui fait parler. La femme du clan Kim n’a pas été aperçue depuis le 27 juillet dernier. Une absence brutale et inexpliquée qui, ajoutée à la propension de Kim Jong-un à se débarasser de ses rivaux politiques, suffit à faire naître une nouvelle théorie. C’est en tout cas le scénario privilégié par le professeur Nam Sung-wook, spécialiste de la Corée du Nord, interrogé par The Express.

Selon lui, la montée en puissance de la sœur du souverain l’aurait conduite à sa perte. Et par perte, comprenez son assassinat, commandité par son propre frère afin de l’éliminer de l’échiquier politique. 

La théorie de l’expert n’est cependant appuyée par aucune véritable preuve. La jeune femme pourrait simplement avoir été écartée du pouvoir et invitée à quitter la lumière après le retour de son frère.

La rumeur devrait continuer à enfler, au moins tant que Kim Yo-jong n’apparaîtra pas publiquement. 

Retrouvez toute l’actualité sur la Corée du Nord ICI



Source link

Autres articles à lire

Tour de France : «le menu type» de Julian Alaphilippe pendant la Grande Boucle

adrien

Black Trans Lives Matter : des milliers de manifestants rassemblés à New York

adrien

Edouard Philippe tente d’apaiser la polémique sur les violences policières

adrien

La France appelle à faire cesser les appels au boycott de ses produits

adrien

Kendall Jenner officialise sa relation avec son petit-ami, Devin Booker, célèbre basketteur

adrien

Vidéo : un wapiti délivré d’un pneu de plusieurs kilos coincé autour du cou

adrien