heureux-qui.com
Image default
Fil Info

KFC admet que un tiers de ses poulets souffrent de graves inflammations

Notez cet article


Le géant de la restauration rapide KFC a reconnu qu’un tiers de ses poulets, issu de fermes britanniques et irlandaises, souffrent d’une inflammation douloureuse connue sous le nom de dermatite plantaire. Une pathologie qui peut dans les cas les plus sévères, empêcher les oiseaux de marcher correctement, comme l’explique le Guardian.

La dermatite plantaire se manifeste par des lésions au niveau des pattes, généralement dû à une mauvaise ventilation et à une mauvaise gestion de leur litière.

La grande majorité des poulets élevés par KFC sont des races à croissance rapide qui ne prennent que 30 jours pour arriver à leur poids d’abattage.

De même, un poulet KFC sur 10 souffre de brûlure du jarret causée par l’ammoniac provenant des déchets des autres oiseaux, un signe généralement associé à l’inactivité des oiseaux.

Mais alors que le nombre total d’oiseaux qui meurent ou qui sont abattus pour cause de maladies, de blessures ou de boiteries diminuent, le taux de mortalité dans les fermes KFC est toujours de 4%. Soit 400 oiseaux sur un troupeau de 10.000.

Des pistes d’amélioration

Néanmoins, KFC a été félicité par les militants du bien-être animal pour sa volonté de rendre publique les données dans son tout premier rapport sur le bien-être animal.

La directrice de campagne chez World Animal Protection, Lindsay Duncan, a déclaré que KFC avait «beaucoup de progrès à faire, mais nous sommes très heureux qu’ils aient publié ce niveau de données publics et de transparence dont ils peuvent désormais être tenus responsables. »

La vidéo, qui tourne en boucle, a été reprise par Kim Kardashian dans sa propre story Instagram.

De plus, KFC dit également vouloir faire évoluer davantage ses 34 fournisseurs vers des races à croissance plus lente, moins sujettes aux maladies et aux blessures, contribuant ainsi à réduire le besoin d’antibiotiques. Bien que l’utilisation d’antibiotiques ait diminué, la société a déclaré qu’elle enquêtait sur les raisons d’une légère augmentation l’année dernière parmi ses fournisseurs. 

L’entreprise de restauration rapide souhaite aussi réduire la densité de stockage dans ses fermes fournisseurs. Des densités plus élevées sont associées à un certain nombre de problèmes de santé et de bien-être des animaux, y compris la dermatite des coussinets plantaires ainsi qu’une capacité réduite à présenter des comportements naturels.

En parallèle, KFC a adhéré au Better Chicken Commitment (BCC) dirigé par une ONG pour améliorer les normes de bien-être animal pour les oiseaux.

Retrouvez toute l’actualité sur la protection animale ICI



Source link

Related posts

Les patrons de discothèques menacent de saisir le Conseil d’Etat pour rouvrir leurs portes

adrien

Coronavirus : les 5 infos essentielles de ce samedi 30 mai

adrien

Disney : une histoire d’amour avec la France en 10 anecdotes

adrien