heureux-qui.com
Fil Info

Kanye West bipolaire : qu’est ce que cette maladie psychique ?

Notez cet article


Le rappeur Kanye West, qui a annoncé sa candidature à la prochaine élection présidentielle américaine, a tenu son premier meeting, dimanche 19 juillet, en Caroline du Sud. Un meeting dans lequel la maladie dont il souffre – il est bipolaire – semble avoir refait surface. Qu’est-ce que la bipolarité, cette maladie dont souffre l’artiste ?

Maladie psychique, le trouble bipolaire se caractérise par un trouble grave de l’humeur, avec une alternance de phases d’excitation, qualifiées également de «phases maniaques», et des phases de dépression. Ces phases peuvet durer de quelques jours à quelques semaines, voire plusieurs mois. Ces épisodes «maniaco-dépressifs» sont entrecoupés de périodes, dont la durée varie, pendant lesquelles l’humeur est normale et stable.

De l’exaltation à la dépression

Quand il se trouve dans une phase «maniaque», le malade est survolté : hyperactif et euphorique, il ressent peu le besoin de dormir, parle beaucoup et présente souvent une estime de lui-même exagérée, voire un sentiment de toute-puissance, comme le rappelle le site Passeport Santé. À l’inverse, lors des épisodes dépressifs, son énergie baisse considérablement, il est d’une humeur triste et n’a plus envie de rien. Les activités ou projets qui lui tiennent à coeur en temps normal ne trouvent plus grâce à ses yeux et il voit tout en noir. 

Même sous traitement, certains sujets font face à des rechutes fréquentes. Cette maladie est loin d’être anodine, car elle peut conduire très souvent à des tentatives de suicide (20% des patients bipolaires non traités décèdent par suicide). En France, les troubles bipolaires touchent entre 1 et 2,5 % de la population, soit entre 650.000  et 1.650.000 personnes, rapporte Fondation Fondamental. Ils apparaissent majoritairement entre 15 et 25 ans et persistent toute la vie. L’OMS les place au sixième rang mondial des handicaps par année de vie chez les 15 à 44 ans, toutes maladies confondues.

Le retard de diagnostic pénalise le plus les patients, car il s’écoule environ 10 ans en moyenne entre un premier épisode et l’instauration d’un traitement adapté. Ce décalage s’explique par la méconnaissance de la maladie de la part des médecins, qui associent souvent les symptômes de la bipolarité à ceux de la dépression, explique Fondarion Fontamental. Si bien qu’actuellement, 40 % des dépressifs pourraient en réalité souffrir de bipolarité sans être diagnostiqués.

De plus, les troubles bipolaires s’accompagnent d’une forte comorbidité car d’autres troubles se greffent à la maladie (alcoolisme, diabète, dysthyroïdie, etc.). Les malades risquent ainsi de mourir d’autres pathologies, comme une maladie cardiovasculaire par exemple. 

Kanye West au centre des inquiétudes

Dans son meeting, Kanye West a évoqué, dans un discours décousu, tour à tour les violences policières, la religion, l’avortement ou Harriet Tubman qui «n’a jamais vraiment libéré les esclaves». Sur les images, on le voit passer de l’exaltation aux larmes, vêtu d’une veste pare-balles devant 200 spectateurs. Le rappeur a ensuite publié une série de tweets lunaires, dans lesquels il a accusé sa femme, Kim Kardashian, de vouloir le faire interner, ou encore sa belle-mère de manipuler sa femme.

Kanye West a publié une série de tweets inquiétants dans lesquels il semble se sentir persécuté.

L’entourage de l’artiste a indiqué qu’il «souffre de sérieuses poussées de son trouble bipolaire, en général une fois par an… et il serait au milieu d’une». «Nos sources disent que ses proches pensent que Kanye a désespérément besoin d’une aide médicale et qu’il est au milieu d’un sérieux épisode bipolaire, mais qu’il ne les écoute pas», a écrit TMZ au lendemain du meeting du chanteur.

Kanye West a révélé pour la toute première fois, en 2018, avoir été diagnostiqué bipolaire à l’âge de 39 ans et l’évoquait dans son album «Ye», dont la pochette affichait : «I hate being bi-polar, it’s awesome» (traduisez «Je déteste être bipolaire, c’est génial»). Sur le même album, il affirmait que le fait d’être bipolaire lui conférait des «super-pouvoirs». Il est vrai que sa maladie, comme c’est souvent le cas chez nombre d’artistes, semble favoriser sa créativité.

Retrouvez toute l’actualité santé ICI



Source link

Autres articles à lire

Festival de Cannes : la sélection 2020 dévoilée le 3 juin sur Canal+

adrien

Ile-de-France : situation quasi-normale dans les transports dès ce lundi

adrien

Procès des attentats de janvier 2015 : qui sont les accusés ?

adrien

Coronavirus : Tom Hanks «ne sait pas du tout» quand il pourra rejouer

adrien

Procès Daval : dernier interrogatoire de Jonathann, la déception de la mère d’Alexia… ce qu’il faut retenir du 5e jour d’audience

adrien

Coronavirus : les malades peuvent contaminer leur chat ou leur chien, selon une étude

adrien