heureux-qui.com
Fil Info

JO 2024 : les cérémonies officielles organisées en plein Paris, une première dans l’histoire des Jeux

Notez cet article


Les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 – qui doivent se tenir en région parisienne du 26 juillet au 11 août – pourraient se dérouler en plein coeur de Paris. C’est en tout cas le souhait de Tony Estanguet.

Le président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques (Cojo) de Paris 2024 a en effet fait part, dans une interview donnée au Monde, de son souhait «d’essayer d’innover pour être la première édition des JO où des cérémonies se tiendront en dehors du stade olympique». L’objectif du Cojo étant ainsi d’organiser «deux cérémonies au Stade de France» comme on pouvait s’y attendre, mais aussi «deux à Paris». Ce qui serait une grande première.

«Je souhaite des alternatives au modèle classique» a en outre fait savoir Tony Estanguet, assurant réfléchir également «à la place que pourrait prendre la Seine» dans ces deux cérémonies organisées en plein coeur de la capitale.

Des billets 10 fois moins chers

Une solution qui apparaît assez insolite, mais qui semble pourtant bien envisagée par le triple champion olympique. Selon lui, «cela permettrait d’utilisr et valoriser un patrimoine existant plutôt que de créer artistiquement des “tableaux” dans un stade». Sans compter la possibilité d’accueillir un public beaucoup plus large, sur les quais de Seine.

Avec cette alternative, Tony Estanguet projette de «réduire par dix» le prix des billets pour assister à ces cérémonies d’ouverture ou de clôture, grâce à un public potentiellement dix fois plus nombreux. Voire même de rendre ces événements complètement gratuits. «Un message très fort» selon lui.

L'Arena Bercy accueillera à la fois les épreuves de basket des Jeux olympiques et celles deux Jeux paralympiques.

Des études de faisabilité lancées

Pour ce faire, le président du Cojo annonce que «des études de faisabilité sont lancées dès maintenant». Et croit dur comme fer à son projet, assumant de «rester rêveur […] malgré le contexte», et alors que les JO  de Tokyo pourrait à nouveau être reporté.

Quant à la question de savoir si la sécurité de ces cérémonies pourra être assurée si celles-ci ont lieu en plein cœur de Paris, l’ancien kayakiste reste confiant : «On a beaucoup d’expérience. Des événements ont déjà été organisés sur les Champs-Elysées ou sur le Champ-de-Mars», faisant également référence à la fan zone installée là pour l’Euro de football en 2016.

Pour autant, la question de la sécurité ne sera pas prise à la légère, et sera naturellement «un facteur-clé de la décision, comme est l’est depuis le début de ce projet» conclut Tony Estanguet.

A voir aussi



Source link

Autres articles à lire

Donjons & Dragons replonge les joueurs dans l’horreur gothique de Ravenloft

adrien

Océan de magma et pluies de roches : des chercheurs étudient la météo infernale d’une planète de lave

adrien

DIRECT – Coronavirus : le déficit budgétaire passera à 220 milliards d’euros en 2021

adrien

Fermeture des salles de sport : la contre-attaque chiffrée de Fitness Park

adrien

«Tout ça, c’est écrit d’avance» : polémique autour des propos de Jean-Luc Mélenchon

adrien

Bloomsday 2021 : une distribution d’ouvrages pour fêter l’écrivain irlandais James Joyce dans les rues de Paris le 16 juin

adrien