heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Jérusalem : vaste incendie sur l’Esplanade des mosquées


Depuis plusieurs jours, Israël est le théâtre d’une nouvelle flambée de violence. Ce lundi 10 mai, de nouveaux affrontements ont éclaté à Jérusalem sur l’Esplanade des mosquées entre des Palestiniens et la police israélienne. Dans la soirée, un incendie s’est déclaré dans l’enceinte de ce lieu connu pour être le troisième lieu saint de l’Islam.

Visible à plus de deux kilomètres à la ronde, cet incendie a effrayé de nombreux fidèles musulmans, réunis par milliers pour la prière du soir.

La cause de cet incendie n’était pas connue dans l’immédiat. Certaines sources évoquaient un arbre qui a pris feu pour une raison indéterminée, provoquant l’évacuation immédiate des lieux.

Tout porte cependant à croire qu’il pourrait être l’une des résultantes qui, heure après heure, ne cesse de se poursuivre entre Israéliens et Palestiniens.

En cause notamment, le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, qui a menacé dans la journée Israël d’une offensive militaire si les forces de l’Etat hébreu ne se retiraient pas de l’esplanade des Mosquées et du quartier de Cheikh Jarrah, à Jérusalem-Est. Une menace mise à exécution puisque le mouvement a tiré des roquettes sur Israël.

Hamas Vs Tsahal

Dans la foulée, Israël a répliqué par une série de raids qui ont tué au moins 20 Palestiniens dont neuf enfants dans la bande de Gaza, selon le Hamas. L’armée de défense israélienne avait qualifié les tirs de roquettes de «grave attaque contre Israël» dont le Hamas devra subir les conséquences.

L’incendie de l’Esplanade des mosquées n’est du reste pas le seul incident grave recensé ce soir. Non loin de l’esplanade, une voiture transportant des Israéliens a ainsi été la cible de jets de pierres et a perdu le contrôle avant de foncer sur des Palestiniens, selon la police.

Une fois immobilisé, le véhicule a été attaqué par plusieurs personnes qui ont lancé des projectiles sur les passagers avant qu’un policier israélien ne les disperse en tirant en l’air.

La reprise des violences coïncide avec la célébration de la Journée de Jérusalem, qui marque la conquête de la partie orientale de la ville par Israël en 1967. Une marche de milliers de jeunes Israéliens était d’ailleurs prévue ce lundi soir dans la vieille ville afin de célébrer cette journée. Elle a été annulée en raison des violences.

Les Etats-Unis appellent à la «désescalade»

De son côté, le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a appelé lundi «toutes les parties» impliquées dans le regain de violences entre Israéliens et Palestiniens à la «désescalade». Les tirs de roquette du Hamas depuis la bande de Gaza contre Israël «doivent cesser immédiatement», a-t-il dit devant la presse en accueillant son homologue jordanien à Washington.

Certains manifestants ont jeté des pierres sur les forces de l'ordre

«La violence doit cesser, toutes les parties doivent engager une désescalade, réduire les tensions, prendre des mesures concrètes pour calmer le jeu», a-t-il insisté.





Source link

Autres articles à lire

UFC : Toujours invincible, Kamaru Usman terrasse Gilbert Burns (vidéo)

adrien

600 personnes sans-abri évacuées de la place des Vosges

adrien

Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly décède à trois mois de la présidentielle

adrien

Alain Bergounioux, de l’Observatoire de la laïcité : «La laïcité, ce n’est pas quelque chose qui est contre la religion»

adrien

Diego Maradona a subi une «période d’agonie prolongée» avant sa mort, selon un rapport

adrien

Pluto TV : que propose ce nouveau service de streaming gratuit qui arrive très bientôt en France ?

adrien