heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Jeff Bezos fait polémique en remerciant les salariés d’Amazon pour son vol spatial


Son commentaire n’est pas passé inaperçu. Au retour de son premier vol dans l’espace, ce 20 juillet, Jeff Bezos s’est exclamé : «Je tiens à remercier tous les salariés et clients d’Amazon, parce que vous avez payé pour ça.»

Dans les faits, il n’a pas tort. Être à la tête du géant de l’e-commerce a permis à Jeff Bezos d’amasser 205 milliards de dollars… Une fortune suffisante pour fonder sa société spatiale Blue Origin, et s’envoler onze minutes dans l’espace. 

Mais alors qu’Amazon est critiqué de toutes parts pour ses conditions de travail, que le tourisme spatial a un impact très négatif sur l’environnement, et que Jeff Bezos ne paie presque pas d’impôts aux Etats-Unis, ses «remerciements» sonnent comme une provocation. 

Plusieurs stars et personnalités politiques se sont insurgées sur les réseaux sociaux, à commencer par la jeune parlementaire Alexandria Ocasio-Cortez. «Oui, les employés d’Amazon ont payé pour ça, avec des salaires de misère, des conditions de travail inhumaines et des livreurs qui n’ont pas d’assurance maladie en pleine pandémie», a-t-elle asséné. «Et les clients d’Amazon ont payé pour ça, avec Amazon qui se sert de son immense pouvoir sur le marché pour écraser les petits commerces.»

Le représentant Earl Bluemenauer a quant à lui proposé une taxe sur le tourisme spatial, à l’image de celle sur les avions. Le tourisme spatial est très coûteux, très polluant, et ne produit «aucune valeur scientifique», a-t-il décrit. Cette taxe s’appliquerait à Jeff Bezos, mais aussi à Richard Branson, milliardaire s’étant envolé le 11 juillet dans l’espace avec sa société Virgin Galactic. 

D’autant plus que les milliardaires américains ne croulent pas vraiment sous les impôts. Une enquête du site d’investigation ProPublica révélait en juin que Jeff Bezos n’était imposé qu’à 0,98% de son revenu. L’homme le plus riche du monde n’a même pas payé d’impôt fédéral en 2007 et en 2011. Une injustice totale, en comparaison aux «travailleurs américains qui eux, paient leurs taxes et permettent au pays de continuer de tourner», a tweeté la démocrate Elizabeth Warren. 

La taxation des riches est au programme du président Joe Biden. Celui-ci, qui souhaite faire table rase des réformes fiscales de Donald Trump, projette de réhausser de 37 à 39,6% le taux maximal d’imposition pour les 1% d’Américains les plus riches. 





Source link

Autres articles à lire

LinkedIn offre une semaine de vacances simultanée à ses employés pour éviter les risques d’épuisement

adrien

Couvre-feu : sur Twitter les artistes et théâtres réagissent entre dépit, colère et combativité

adrien

Pêche post-Brexit : 40 licences accordées par Guernesey à des bateaux français

adrien

Le prince Harry devient coach dans une start-up californienne

adrien

Espagne : Snickers accusé d’homophobie après la diffusion d’une publicité controversée

adrien

Tour de France : Un programme chargé pour Julian Alaphilippe avant la Grande Boucle

adrien