heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Jean-Christophe Lagarde s’excuse après ses propos polémiques sur Éric Zemmour


«Si Monsieur Pasqua était là, il te filerait une balle dans la tête». Jean-Christophe Lagarde s’est excusé après avoir tenu des propos virulents à l’encontre du polémiste Éric Zemmour ce dimanche.

Interrogé sur la possible candidature d’Éric Zemmour à l’élection présidentielle sur France Info dimanche matin, le président de l’UDI s’est emporté et a tenu des propos violents à l’égard du polémiste sur son héritage revendiqué au RPR, parti politique français de droite ayant existé entre 1976 et 2002 ayant précédé l’UMP et Les Républicains.

«Se foutre du monde au point de dire « je suis un RPR », Monsieur Zemmour, si Monsieur Pasqua (l’un des fondateurs de ce parti, ndlr) était là, il te filerait une balle dans la tête» a lancé Jean-Christophe Lagarde au micro de la radio publique. Au mois d’octobre, Éric Zemmour a affirmé qu’il était «le candidat de ce l’on appelait avant le RPR. C’est-à-dire le rassemblement de la droite populaire, bonapartiste, gaulliste qui rassemble les classes populaires et la bourgeoisie patriote.»

Si France Info avait, dans un premier temps, retweeté ses propos, le média a finalement décidé de les supprimer des réseaux sociaux et de ne pas les rediffuser. «Ces propos ne correspondent ni à nos valeurs ni à l’idée que nous nous faisons du débat politique» a indiqué la radio sur Twitter.

La polémique a cependant enflé, si bien que Jean-Christophe Lagarde a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux. «Je regrette mon expression totalement inappropriée à propos de Pasqua et Zemmour ce matin, je voulais dire qu’à l’époque une telle imposture de sa part aurait eu une réplique des plus cinglantes. La violence doit toujours être bannie du débat politique», a-t-il déclaré.

Un «mea culpa» que n’a pas accepté par le polémiste qui a réagi par voie de communiqué. «Depuis des mois, je suis probablement l’homme le plus menacé de mort en France. Je m’y suis fait. De toutes les racailles qui me prennent pour cible, tu n’es certainement pas la plus dangereuse, mais incontestablement la plus traîtresse. Quant à moi, malgré ton « mea culpa » de pacotille, je ne t’excuse pas», a-t-il répondu au président de l’UDI.

Malgré la polémique, Éric Zemmour ne devrait pas porter plainte contre Jean-Christophe Lagarde. 





Source link

Autres articles à lire

Les capteurs de CO2, inévitables pour un retour à la vie normale ?

adrien

L’US Navy a baptisé un navire «Harvey Milk» en hommage au militant LGBT assassiné

adrien

A Berlin, Chrétiens, Musulmans et Juifs pourront bientôt partager un même lieu de culte

adrien

Cinéma : «Aline», «Cry Macho», «Haute Couture»…ces 3 films à voir ce mercredi sur grand écran

adrien

Coronavirus : en quoi consiste l’isolement «contraint» des cas positifs évoqué par Emmanuel Macron ?

adrien

Plainte pour viols et abus sexuels : le prince Andrew en désaccord avec ses avocats

adrien