heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Jean Castex interpellé sur les embouteillages


Lassés de voir la porte de Clichy embouteillée, Geoffroy Boulard, le maire du 17e arrondissement de Paris, et Rémi Muzeau, le maire de Clichy-la-Garenne (92), ont écrit une lettre au Premier ministre, afin de «décongestionner» cet axe majeur de la circulation francilienne.

«Alors que le trafic est congestionné à l’entrée de Paris et que la maire de Paris, Anne Hidalgo, prend des décisions sans concertation avec les communes de la petite couronne, Geoffroy Boulard et Rémi Muzeau font appel au Premier ministre Jean Castex afin que l’Etat prenne ses responsabilités», peut-on lire dans un communiqué diffusé ce mercredi 24 mars.

Vers une bretelle d’accès au périphérique ?

Dans le viseur de ces deux maires de droite ? Les importants ralentissements qui touchent «les axes permettant aux usagers de la route de sortir de Paris». «La porte de Clichy, reliant nos communes respectives, n’échappe pas à cette thrombose qui décourage et épuise nombre de nos administrés», écrivent en choeur Goeffroy Boulard et Rémi Muzeau.

Tous deux avaient d’ailleurs proposé «la création d’une bretelle d’accès au périphérique depuis la porte de Clichy», afin «de fluidifier le trafic et de réduire la pollution», mais s’étaient heurté «à un refus de la maire de Paris». Un projet «qui faciliterait, selon eux, le quotidien des Parisiens et des Franciliens» qu’ils n’ont pas abandonné pour autant.

Dans un courrier envoyé le 12 mars dernier, ils appellent donc le Premier ministre Jean Castex à «se positionner» à ce sujet et à «mettre en place un réel dialogue entre leurs communes et les services de l’Etat dans l’intérêt général des Franciliens».

Le plan B de la mairie de Paris

De son côté, la municipalité parisienne a bien fait comprendre qu’elle n’avait pas l’intention de revenir sur ce projet. Lors d’un Conseil de Paris où la question avait été soulevée il y a plus d’un an déjà, Anne Hidalgo avait même rétorqué : «il y a des hommes politiques qui créent des routes et d’autres qui les suppriment».

La porte de Montreuil, à l'horizon 2024.

A l’époque, le projet de la mairie était d’aménager le boulevard de Douaumont qui longe le périphérique de part et d’autre. Là, l’idée était de créer une nouvelle voie de circulation dédiée aux véhicules d’urgence, aux bus, aux taxis ainsi qu’aux vélos afin de fluidifier les flux au niveau du carrefour.





Source link

Autres articles à lire

Les habitants d’une petite île du Pacifique pourraient bientôt voyager dans le temps

adrien

Ligue 1 : l’OM arrache un nul inespéré contre Lille (1-1)

adrien

Dune : le célèbre storyboard du projet de Jodorowsky mis aux enchères

adrien

Coronavirus : que va dire Agnès Buzyn aujourd’hui devant la commission d’enquête ?

adrien

Equipe de France : tout ce qu’il faut savoir sur Marcus Thuram

adrien

Affaire Jacob Blake : ce que l’on sait

adrien