heureux-qui.com
Fil Info

«Je ne laisserai plus personne m’abuser», affirme Billie Eilish

Notez cet article


La chanteuse Billie Eilish, 19 ans, est revenue sur la signification de son dernier single : «Your Power».

«C’est une lettre ouverte aux personnes – souvent des hommes – qui abusent de leur pouvoir», a-t-elle résumé au magazine Vogue. «Your Power» décrit l’histoire d’une mineure qui tombe sous l’emprise d’un homme plus vieux qu’elle.

«Tu jures que tu ne savais pas / Tu dis que tu croyais qu’elle avait ton âge / Comment oses-tu ?», peut-on entendre dans la chanson, sur fond de guitare acoustique. 

Depuis la sortie du single, le 29 avril, les fans s’interrogent. Y a-t-il une dimension autobiographique ? Billie Eilish confirme : elle a déjà subi des abus, mais garde les détails pour elle. «Je voudrais que les gens m’écoutent, pas qu’ils essaient de savoir de qui je parle», a regretté la chanteuse. «Ça ne concerne pas qu’une personne. Ce n’est pas ça l’important. Vous vous dites peut-être, “ok, les abus de pouvoir, c’est parce qu’elle bosse dans l’industrie de la musique”, mais non. Il y en a partout.» Avant d’ajouter : «Je ne connais pas une femme qui n’ait pas vécu ça, qui n’ait pas eu une expérience bizarre, ou même une très mauvaise expérience. Et ça arrive aussi à de jeunes hommes tout le temps.»

La chanteuse, dont le nouvel album «Happier Than Ever» sortira le 30 juillet, a insisté sur le caractère global du problème. Elle évoque les agressions sexuelles, les viols, ou encore les tâches ménagères souvent attribuées aux femmes. Dans tous ces exemples, une personne (souvent un homme, selon Billie Eilish), abuse de son pouvoir et de son influence pour obtenir ce qu’elle souhaite de l’autre. «Peu importe qui vous êtes, votre vie, la situation dans laquelle vous vous trouvez, votre entourage, à quel point vous êtes fort(e), à quel point vous êtes intelligent(e), vous pouvez toujours être abusé», a expliqué Billie Eilish à Vogue.

Réponse aux critiques

L’interprète de «Bad guy» en a profité pour désamorcer les critiques. «On va dire : “Tu te plains d’avoir été abusée étant mineure, et tu montres tes seins dans les journaux ?” Eh bien oui, je les montre ! Je ne vois pas pourquoi je ne le ferai pas. […] Les gens ne devraient pas te manquer de respect parce que tu montres – ou pas – ton corps et ta peau.» 

Billie Eilish souhaite aujourd’hui reprendre le pouvoir. «Je ne laisserai plus personne m’abuser», affirme-t-elle. Et pour illustrer cette promesse, elle pose pour Vogue en pin-up des années 50, habillée d’un corset et les cheveux colorés en blond. Alors que ses fans étaient jusqu’ici plutôt habitués à ses pulls trop larges et ses mèches vertes. Mais Billie Eilish la répète : elle «fait ce qu’elle veut.»

Un mantra qu’elle encourage sa communauté à suivre. «Faites ce qui vous fait du bien. Vous voulez faire de la chirurgie, faites de la chirurgie. Vous voulez mettre une robe mais quelqu’un vous trouve gros(se) dedans, on s’en fiche ! Si vous vous sentez beau, vous êtes beau.»





Source link

Autres articles à lire

Covid-19 : les 7 ordres des professions de santé appellent tous les soignants à se faire vacciner

adrien

Mondial de hand 2021 : La France élimine la Hongrie en prolongation (35-32) et file en demi-finale

adrien

Quelle est la position idéale pour dormir ?

adrien

XV de France : Jefferson Poirot annonce sa retraite internationale

adrien

Le cannabis n’est pas une drogue dangereuse, estime l’ONU

adrien

Barack Obama invité surprise d’une réunion zoom d’un club de lecture

adrien