heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Jacques Frantz, comédien et star du doublage, est mort à 73 ans


Il était la voix française de stars hollywoodiennes comme Robert de Niro, Nick Nolte ou Tom Selleck. Le comédien Jacques Frantz est mort à l’âge de 73 ans des suites d’une «maladie fulgurante».

C’est sa fille, la comédienne Marjorie Frantz, qui a annoncé la triste nouvelle à Jean-François Guyot, journaliste à l’AFP. Son père s’était illustré dans de nombreux films, dont «Les Ripoux» ou «L’Arnacoeur», et dans une trentaine de pièces de théâtre.

Jacques Frantz avait commencé sa carrière sur les planches en 1969 avec «Roméo et Juliette», puis enchaîné les performances dans des pièces notamment mises en scène par le regretté Robert Hossein. Au cinéma, cet ancien élève du Conservatoire d’art dramatique avait campé des rôles dans de nombreux films comme «Tendre poulet» de Philippe de Broca, «Les Ripoux» de Claude Zidi, «Poulet au vinaigre» de Claude Chabrol, «La Crise» de Coline Serreau, et plus récemment dans «L’Arnacœur» de Pascal Chaumeil, comédie romantique dans laquelle il incarnait le père de Vanessa Paradis.

Jacques Frantz était aussi célèbre comme acteur de doublage. Cet homme à la carrure imposante a prêté sa voix rauque à de grands noms du cinéma américain. Il restera à jamais associé à Robert de Niro qu’il doubla dans 67 films, parmi lesquels «Mean Streets», «Les Affranchis», «Casino», «Heat», «The Irishman» et «Mon grand-père et moi». Mel Gibson, John Goodman, Nick Nolte, Ed Harris et Steve Martin font aussi partie des stars que Jacques Frantz a doublé tout au long de sa carrière.

L’acteur disparu avait également collaboré à des films d’animation en doublant des personnages célèbres connus par les plus jeunes. On se souvient encore de Pacha de «Kuzco, l’empereur mégalo» et de Sully de «Monstres et Cie».

Jean Dujardin salue un «bel humain et un bel artiste»

La disparition de celui qui était apparu dans des séries télévisées et fictions comme «Commissaire Moulin», «Julie Lescaut» et «Les petits meurtres d’Agatha Christie», a ému de nombreuses personnalités du monde du spectacle et du 7e art.

«Le bel humain et bel artiste qu’il était… Tu vas me manquer mon Jacques», a écrit l’acteur Jean Dujardin sur Instagram, lui qui avait partagé l’affiche avec Jacques Frantz dans «Contre-enquête» de Franck Mancuso, sorti en 2007. Rémi Caremel, spécialiste du doublage de films, a pour sa part rappelé à l’AFP qu’il s’agissait d’un «géant du doublage, mais avant tout (d’un) super comédien».





Source link

Autres articles à lire

Qui est Lisa Montgomery, la première femme condamnée à mort par les Etats-Unis depuis 1953 ?

adrien

Coronavirus : Israël annonce un nouveau confinement de trois semaines

adrien

Faux billets : un Bulgare écoulait les grosses coupures dans les magasins de luxe

adrien

Election américaine : une dernière semaine à toute vitesse

adrien

Nutrition : voici l’alimentation à adopter en 2050 pour être en bonne santé, selon l’Inserm

adrien

Sénatoriales : la majorité de droite et du centre «confortée», un groupe écologiste annoncé

adrien