heureux-qui.com
Image default
Fil Info

iPad Mini (2021) : Apple livre une tablette unique et pratique


Bien plus utile et moins gadget. Voici ce qui pourrait définir rapidement le nouvel iPad Mini, dont la commercialisation commence ce vendredi 24 septembre. Un produit que CNEWS a pu prendre en main en avant-première.

Ce fut la surprise de la keynote du 14 septembre dernier. Alors que tous les regards étaient braqués sur les nouveaux iPhone 13, l’iPad Mini a su également saisir l’attention des médias et des internautes qui découvraient un tout nouveau design pour la petite tablette de la famille Apple. Un look hérité de ses grands frères, les iPad Pro et iPad Air (2020) et qui se rapproche également de la gamme des iPhone 12 et 13, avec ses bords plats.

Appliqué à son format – pensé autour d’un écran de 8,3 pouces -, ce look plus branché s’avère étonnamment intéressant à l’usage. L’objet offre en effet une dalle très lisible et qui, compte tenu de sa taille, tient bien en main, comme un calepin. Moins compliqué à glisser dans un sac à dos, voire même un sac à main, l’iPad Mini version 2021 n’est plus vraiment la tablette que l’on destinait aux enfants ou pour un usage purement récréatif.

en complément d’un ordinateur

Car Apple a voulu en faire un vrai compagnon de travail et même un complément d’un ordinateur portable, comme les MacBook Air et Pro. Preuve de cette versatilité, l’iPad Mini hérite d’un certain nombre d’applications et de technologies de ses grands frères. Comme les iPad Air et Pro, le mini est compatible avec l’Apple Pencil (de 2e génération) qui permet de prendre des notes, mais aussi de se livrer à des activités de dessins et de design créatif et supporte très bien les applications qui appuient ce type d’activités (Adobe Photoshop, Sketches…) et l’on prend un réel plaisir à le manipuler.

capture_decran_2021-09-24_a_14.18.06_614dc232efad3.jpg

Autre point important, l’intégration d’une prise USB-C à la place de la prise lightning. Un point qui fait une grosse différence, puisque l’iPad Mini se révèle alors connectable avec une flopée d’accessoires et même capable de partager son écran avec un écran d’ordinateur, avec un câble USB-C/HDMI par exemple. Si un clavier et une souris sont reliés à cet écran, l’iPad Mini les reconnaît automatiquement pour devenir un vrai petit MacBook de poche. Le système d’exploitation iOS 15 pour iPad est ici agile et s’il ne permet pas encore de remplacer les OS qui intègrent les MacBook, on peut largement y naviguer sur Internet, ouvrir certaines applis comme la suite Office 365, lire et répondre à ses mails avec un certain confort et du multitâches. D’ailleurs pour un étudiant qui chercherait un compromis à l’achat d’un ordinateur portable pour avoir quelque chose de plus léger et compact à emmener en cours et la possibilité de travailler sur un second écran est à prendre en considération.

De bonnes performances

Autre atout, l’arrivée de Cadre Centré. Un système déjà vu sur les iPad Pro notamment, qui permet de suivre le sujet lors d’une visioconférence par exemple. La caméra frontale de l’iPad Mini est un modèle 12 Mpixels et ultra grand angle. Le système Cadre Centré va alors suivre la personne qui se tient devant l’objectif afin de la rendre plus libre de ses mouvements et si par exemple plusieurs personnes entrent dans le cadre, lors d’une conversation en famille, le logiciel va alors dézoomer automatiquement pour intégrer l’ensemble des interlocuteurs. Un système déjà vu chez la concurrence, notamment chez Facebook, mais qui est intéressant pour ce modèle.

capture_decran_2021-09-24_a_14.17.37_614dc28c73f2b.jpg

Parallèlement, l’iPad Mini de 2021 n’a pas à rougir de ses performances. S’il n’embarque pas la nouvelle puce M1 qui équipe les iPad Pro et les MacBook, il hérite de la puce A15 bionic qui est utilisée dans les iPhone 13. Soit une puce qui lui permet d’être à l’aise pour toutes les applications actuelles, y compris les jeux vidéo les plus gourmands et ceux à venir sur mobile dans les prochaines années. On peut également saluer la qualité de la dalle qui offre une image précise et des couleurs flatteuses, ainsi que la dimension sonore de ce petit appareil qui sait se faire entendre.

L'application Messages permettra de partager plus facilement ses photos notamment.

A l’heure du bilan, on peut mettre en avant beaucoup de superlatifs pour une si petite tablette. Si Apple offre un bel objet, l’iPad Mini qui était jusqu’à présent une tablette de complément ou bien parfois destinée aux enfants, devient désormais une tablette à part entière qui pourrait même faire oublier l’intérêt d’avoir un écran plus grand. Seul son prix affiché à partir de 559 euros, pour sa version de base pourrait rebuter certains clients qui, pour le même prix, pourraient trouver un modèle plus grand chez la concurrence. Reste qu’Apple a fait un effort certain pour offrir une tablette aussi séduisante que pratique.

iPad Mini (2021), Apple, à partir de 559 euros (64 Go); une version 5G existe également pour un tarif de 729 euros.



Source link

Autres articles à lire

JO 2024 : comment Paris veut rendre l’événement accessible aux personnes handicapées ?

adrien

Des volontaires vont se confiner dans une grotte pendant 40 jours pour une expérience scientifique

adrien

iOS 14.3 : Apple veut imposer l’anti-traçage des données et exige de la transparence

adrien

DIRECT – Défilés du 1er mai : dix interpellations à Paris

adrien

Courir ne sert à rien pour maigrir, selon une étude

adrien

Vendée Globe 2020 : le classement de la course en direct

adrien