heureux-qui.com
Image default
Fil Info

iOS 14.3 : Apple veut imposer l’anti-traçage des données et exige de la transparence


Plus qu’un vœu, Apple met en place un plan d’action pour imposer plus de transparence aux développeurs présents sur l’App Store. En atteste, la nouvelle mise à jour d’iOS 14.3 disponible depuis ce mardi 15 décembre qui revoit profondément la politique de confidentialité des applis mobiles.

La firme californienne l’avait promis. «Les développeurs seront expulsés de l’App Store d’Apple s’ils ne parviennent pas à «respecter les règles» de la nouvelle politique anti-traçage de l’iPhone», avait prévenu le directeur de l’ingénierie logicielle d’Apple, Craig Federighi. Pour la société américaine : «toute forme ou mécanisme de suivi d’un utilisateur à des fins publicitaires ou pour fournir des informations à des courtiers en données devra demander des autorisations. Ne pas le faire constitue une violation de la politique de l’App Store (…) et justifie la suppression d’une application».

Une nouvelle page d’information

Les utilisateurs de produits Apple qui viennent d’adopter la nouvelle mise à jour d’iOS 14.3 peuvent d’ailleurs noter qu’une nouvelle page d’information s’affiche lorsqu’ils ouvriront l’appli App Store. Avec pour titre : Politique de confidentialité des Apps, ils pourront « découvrir comment les développeurs sont susceptibles de traiter leurs données sur les pages de présentation des apps afin de pouvoir protéger leur confidentialité». En somme, le traçage des données sera strictement encadré. Les développeurs devront donc jouer la transparence.

capture_decran_2020-12-15_a_18.34.06_5fd8f3dc16bce.jpg

Lorsqu’on se rend sur la page de l’appli Facebook par exemple (photo ci-dessus), il suffit de faire défiler le texte de présentation pour découvrir cette nouvelle section. Les données utilisées pour vous suivre apparaissent plus clairement : coordonnées, identifiants et autres données. Il suffit de sélectionner «voir les détails» afin de découvrir tout ce que Facebook est susceptible de récolter et d’exploiter sur vous, notamment à des fins marketing et de publicités tierces, comme votre emplacement précis, si vous autorisez la géolocalisation, ou votre historique de recherche par exemple. Un document souvent très instructif. Surtout pour la section nommée : «données établissant un lien avec vous».

Une nouvelle étape en 2021

Enfin, cette mise à jour n’est qu’une première étape, puisqu’Apple compte également durcir encore cette politique de transparence. Dès 2021, les systèmes sous iOS 14 exigeront des développeurs «l’autorisation express des utilisateurs pour suivre leur identifiant publicitaire (IDFA)», une donnée que les annonceurs utilisent pour diffuser des publicités ciblées. Une décision qui n’est pas du goût des certains dont le business modèle repose sur cet usage des données très lucratif afin de proposer des services gratuits en échange. La guerre pour rester maître de nos données n’est donc pas finie.

Retrouvez toute l’actualité Numérique ICI



Source link

Autres articles à lire

Gossip Girl : | CNEWS

adrien

Discours d’Emmanuel Macron : ce que le président pourrait annoncer ce soir

adrien

Québec : un immigrant français échoue au test de… français

adrien

Coronavirus : l’épidémie désormais hors de contrôle aux Etats-Unis ?

adrien

Pogacar, Maze, Doncic, Zahovic… La Slovénie, petite nation de grands champions

adrien

Streaming illégal : 3 hommes condamnés à payer 7 millions d’euros à Canal +, RMC Sports et beIN Sports

adrien