heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Invasion du Capitole : Donald Trump, «scandalisé» par les violences, appelle à la «réconciliation»


Changement de ton pour Donald Trump. Dans une vidéo publiée sur Twitter jeudi, le président américain s’est dit «scandalisé par la violence» de ses sympathisants qui ont envahi le Capitole mercredi. Il a également appelé à la «réconciliation», dans un rare message d’unité.

Un revirement à 180 degrés par rapport à ses propos de la veille. «Nous vous aimons, vous êtes très spéciaux», avait-il déclaré aux émeutiers mercredi dans une vidéo sur Twitter et Facebook, avant qu’elle ne soit supprimée et que ses comptes ne soient suspendus.

Profitant du déblocage de son compte Twitter après 12 heures de suspension, Donald Trump a publié une nouvelle vidéo jeudi, enregistrée depuis la Maison Blanche, dans laquelle il condamne fermement l’invasion du Capitole, bâtiment de Washington qui héberge le Congrès. Une séquence qui, une fois n’est pas coutume, n’a pas été signalée comme «trompeuse» par Twitter.

«Les manifestants qui ont envahi le Capitole ont souillé le siège de la démocratie américaine», a-t-il fustigé. «A ceux qui se sont livrés à ces actes de violence et de destruction, vous ne représentez pas notre pays. Et à ceux qui ont enfreint la loi, vous paierez.»

«Une transition du pouvoir ordonnée et sans accrocs»

Après avoir largement participé à échauffer les esprits de ses partisans ces dernières semaines en affirmant sans preuve que l’élection présidentielle du 3 novembre a été frauduleuse, le locataire de la Maison Blanche a déclaré que le «calme [devait] être restauré». «Nous devons revitaliser les liens sacrés d’amour et de loyauté qui nous unissent en tant que famille nationale», a-t-il déclaré dans un rare message d’apaisement et de cohésion nationale.

Alors qu’il avait déclaré la veille devant ses partisans qu’il ne concèderait «jamais» sa défaite à la présidentielle, Donald Trump a dit jeudi vouloir désormais se concentrer «sur une transition du pouvoir ordonnée et sans accrocs» avec Joe Biden. «Une nouvelle administration sera inaugurée le 20 janvier», a-t-il déclaré, sans reconnaître explicitement malgré tout sa défaite.

Mais le futur ex-président américain n’en a semble-t-il pas fini avec la politique. «A tous mes merveilleux supporters, […] je veux que vous sachiez que notre incroyable voyage ne fait que commencer», a-t-il conclu son discours, semblant ouvrir la porte à une nouvelle candidature en 2024.

Retrouvez toute l’actualité américaine ICI





Source link

Autres articles à lire

L’ancien gardien Christophe Revault est décédé

adrien

Après le «désastre», les secours intensifient leurs efforts à la frontière avec l’Italie

adrien

Corinne Diacre peut-elle rester à la tête des Bleues ?

adrien

Voici 5 astuces naturelles pour arrêter de ronfler

adrien

RATP : la grève du 18 février maintenue, malgré l’augmentation des salaires proposée par la direction

adrien

Pourquoi le mariage de la princesse Mako fait-il polémique ?

adrien