heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Ile-de-France : le vélo, nouveau moyen de transport de masse


Que ce soit avec un vélo personnel ou de location, les Franciliens sont de plus en plus nombreux à avoir choisi la bicyclette comme mode de transport principal. Une tendance amorcée l’an dernier avec les grèves, et qui se confirme en cette rentrée.

Particulièrement concernée, la capitale aurait vu le nombre de cyclistes qui empruntent ses pistes augmenter de «70 %» par rapport à l’an passé, fait savoir à CNews David Belliard, le nouvel adjoint à la mairie de Paris chargé de la transformation de l’espace public et des mobilités.

Pour preuve de cet engouement, les compteurs de la mairie de Paris dénombrent désormais plus de 200.000 passages en moyenne chaque jour (219.034 passages la semaine du 14 septembre par exemple). Soit, selon le site open data de la mairie de Paris, une moyenne de 226 passages toutes les heures devant chaque compteur, contre 198 en juin et 136 en janvier.

La pratique du vélo et de la trottinette a explosé à Paris.

En parallèle, le service métropolitain de location de vélo connaît un succès grandissant, après des débuts difficiles. Début septembre, Vélib’ – qui loue ses vélos à l’heure et à la journée – faisait état d’«une moyenne de 187.600 courses quotidiennes enregistrée», «avec un pic à plus de 209.700 courses le 4 septembre».

Même constat chez Véligo, qui loue ses vélos pour 6 ou 9 mois. Face à la demande croissante, ce service régional de location longue durée vient d’annoncer l’arrivée de 5.000 nouveaux vélos, s’ajoutant aux 10.000 déjà loués. Et la liste d’attente est longue, puisqu’il faut désormais attendre 3 mois avant d’en recevoir un.

les Coronapistes en cours de pérennisation

Plusieurs facteurs extérieurs peuvent expliquer cette hausse de la pratique, comme la crainte des Franciliens de retourner dans les transports en commun face au Covid ou encore le retour des embouteillages sur les routes. Mais de nouvelles structures dédiées, les «coronapistes» créées en vue du déconfinement, sont aussi à prendre en compte. Aujourd’hui, selon David Belliard, 46 km des 50 km de ces nouvelles pistes cyclables éphémères envisagées à Paris ont été achevés.

«Notre priorité à court terme est de pérenniser ces aménagements, qui sont pour l’instant modulables et peints en jaune, pour l’inscrire dans la voirie et améliorer l’espace public», explique David Belliard, qui souligne que le sujet – discuté avec la préfecture de région notamment – est en bonne voie d’aboutir d’ici à la fin de l’année.

D’autant que les coronapistes sont venues s’ajouter aux pistes cyclables, entrées en service fin 2019 dans le cadre du plan vélo de la précédente mandature. C’était notamment le cas de celles de la rue de Rivoli ou encore du boulevard Sébastopol. De quoi atteindre 1.000 km de pistes à Paris «dans les prochaines semaines», se réjouit David Belliard.

«On est vraiment dans une dynamique d’usage. La crise sanitaire a accentué l’usage du vélo. Mais il y a des signes plus profonds : une plus grande conscience environnementale, l’aspect santé et le rapport qualité/prix», décrypte l’adjoint EELV.

Des politiques en faveur des cyclistes

Par ailleurs, plus de 2,5 millions d’euros viennent d’être débloqués par Valérie Pécresse, la présidente de la région, afin de soutenir la création de nouvelles pistes cyclables en Ile-de-France. Et à Paris, c’est l’Acte 2 du Plan Vélo qui est en train d’être étudié, afin de faire de la capitale une ville «100 % cyclable», selon David Belliard.

En outre, les Franciliens peuvent déjà bénéficier des efforts de la région et des villes en termes d’aides financières pour se mettre au vélo. Parmi elles, un coup de pouce financier pouvant aller jusqu’à 400 euros de la municipalité parisienne ou encore une aide (non cumulable) de la Région pouvant aller jusqu’à 600 euros, pour l’achat d’un vélo électrique.

Preuve de cet engouement, malgré la situation sanitaire, plus de 3.000 personnes sont attendues au salon Vélo in Paris ce mardi 22 septembre porte de Versailles (15e). Les visiteurs ont pu découvrir les dernières nouveautés présentées par plus de 150 exposants, que l’on retrouvera sans doute très vite sur les pistes de région parisienne.

Retrouvez toute l’actualité francilienne ICI



Source link

Autres articles à lire

Ligue 1 : le calendrier complet de la saison 2021-2022

adrien

Open d’Australie : la belle histoire d’Alexandre Müller, éliminé en qualifications et qualifié pour le 2e tour

adrien

Dans quelles villes se trouveront les vaccinodromes ?

adrien

Qui est Cassandre Fristot, l’enseignante à la pancarte jugée antisémite ?

adrien

Doit-on forcément soutenir tous les clubs français en Europe ?

adrien

Euro 2021 : Tout savoir sur Jules Koundé, le dernier arrivé chez les Bleus

adrien