heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Il veut voir 200 fois Kaamelott pour battre le record du monde de visionnages d’un film


Le 21 juillet prochain, le film «Kaamelott : 1er volet», adapté de la série comique, sortira dans les salles obscures partout en France. Si la grande communauté de fans s’en réjouit, l’un d’eux s’est lancé un défi tout particulier : voir le film près de 200 fois.

Jusqu’à présent, c’est Ramiro Alanis, un Américain, qui détient le record du monde du plus grand nombre de visionnages. Durant l’année 2019, il a vu près de 191 fois le blockbuster «Avengers : Endgame», contant les aventures de Thor, Captain America et Black Widow.

Un Français originaire de Reims, Arnaud Klein, s’est décidé à le défier pour un univers qui le passionne. «Kaamelott, c’est un film français qui est une sorte d’institution. Le second degré est toujours présent pour qu’on puisse rire facilement, et en même temps, il y a une forme de profondeur qui est absolument admirable», raconte-t-il à France 3 Grand-Est.

UN INCROYABLE MARATHON

Pour avoir ses chances, il s’est concocté un programme intensif durant près de sept semaines, aux cours desquelles il devra assister à pas moins de quatre séances par jour. Le trentenaire espère que la comédie restera longtemps à l’affiche, se disant prêt à «aller à Paris pour trouver un cinéma qui le programme de manière plus intensive».

Interrogé sur la possibilité de se lasser, au bout d’un si grand nombre de projections, Arnaud Klein répond que la perspective l’inquiète un peu. «Mais il s’agit d’une performance. Si je me lasse, je garde mon objectif en vue : battre le record du monde», ajoute-t-il. Pour chaque séance, il gardera le ticket et se filmera en direct sur la plateforme de streaming Twitch.

Arnaud Klein dispose d’une carte de cinéma illimitée mais le challenge n’en demeure pas moins un gros investissement personnel, en raison du coût de l’homologation et d’éventuels déplacements. Au-delà de sa dimension loufoque, le projet est né aussi d’un espoir de se rapprocher du monde audiovisuel. En reconversion après une carrière dans les nouvelles technologies, il se forme actuellement au montage dans une école de cinéma. «Avec le covid, c’est très compliqué de décrocher un contrat ou ne serait-ce que de rencontrer des gens», explique-t-il. Alors, le jeune trentenaire a créée une chaîne Youtube, où il raconte ce grand marathon de Kaamelott dans lequel il se lance.

Au gré du binge-watching, Arnaud Klein espère rencontrer l’une de ses idoles, le créateur de la série Alexandre Astier. «Quitte à rêver… Autant rêver jusqu’au bout ! Vous imaginez si je peux faire la 200ème séance avec lui ? Ca serait dingue !», s’exclame-t-il.

UN PREMIER VOLET TRES ATTENDU

Dans la continuité de la série culte, diffusée de 2005 à 2009 sur les postes de télévision, le film «Kaamelott : 1er volet» raconte le combat du Roi Arthur (Alexandre Astier) contre les mercenaires du Royaume de Logres. Annoncé puis reporté en raison de la pandémie de Covid-19, le premier volet de la trilogie est très attendu par les amateurs de l’humour singulier de Kaamelott.





Source link

Autres articles à lire

Reconfinement : le week-end s’annonce décisif pour la stratégie sanitaire

adrien

Disneyland Paris : quelles mesures sanitaires pour la réouverture ?

adrien

Ces 5 aliments qu’il faut éviter au petit déjeuner

adrien

Apple AirTag : gadget, avancée technique, traçage… Voici notre test

adrien

Britney Spears tente de rassurer ses fans sur Instagram et provoque leur inquiétude

adrien

Manifestation du 1er mai à Paris : la CGT dénonce une «violence inacceptable»

adrien