heureux-qui.com
Fil Info

Harry Potter : elle vend 75.000 euros une édition originale dont elle allait se débarrasser

Notez cet article


Un trésor bien gardé. La famille Rumsey – originaire du Staffordshire, en Angleterre – vient de gagner 68.000 livres sterling (pas loin de 75.000 euros) en vendant un exemplaire d’une édition limitée d’Harry Potter dont elle allait négligemment se débarasser.

La famille Rumsey était en effet en train de faire du rangement l’été dernier, lorsque Charlotte, l’aînée de la fratrie, est tombée sur le tout premier opus d’Harry Potter, écrit par J.K Rowling, que sa mère avait posé dans une boîte destinée à un vide-grenier, où tout allait être vendu pour quelques euros seulement.

Un exemplaire de la toute première édition d’«Harry Potter and the philosopher’s stone» («Harry Potter à l’école des sorciers», en français) acheté il y a plus de 20 ans. A la sortie du livre en 1997 et avant que la saga ne devienne un immense succès, seuls 500 exemplaires avaient alors été édités, vendus 10,99 livres sterling à l’époque, soit environ 12 euros.

Mais Charlotte – qui avait regardé peu de temps auparavant une émission de vente aux enchères de livres, où ceux-ci étaient vendus très chers – a immédiatement dit à sa mère d’en demander une estimation auprès de la maison de vente britannique Hansons. C’est ainsi que les deux femmes ont découvert qu’il s’agissait d’une première édition, d’une grande valeur.

Une découverte qui a «enchanté» la mère de famille, qui a confié qu’elle n’avait ensuite «jamais cessé d’y penser». Finalement mis aux enchères par la maison de vente britannique Hansons ce vendredi 11 décembre, le livre est parti en quelques minutes seulement, alors que quatre acquéreurs potentiels faisaient leurs enchères par téléphone, pendant que d’autres faisaient monter les prix sur Internet. 

En octobre déjà, la même maison de vente aux enchères avait réussi à vendre cet exemplaire à 75.000 livres sterling (soit plus de 80.000 euros). L’heureux propriétaire – qui a choisi de garder l’anonymat – l’avait acheté en 1998 pour que son fils apprenne à lire et ne s’en était jamais séparé depuis.

Retrouvez toutes les histoires du jour ICI





Source link

Autres articles à lire

Grand Prix de Hongrie : les Mercedes en première ligne

adrien

Saint-Valentin : Laeticia Hallyday, David Beckham, Barack Obama… Les meilleurs clichés des stars

adrien

5 astuces naturelles contre les cernes

adrien

Coronavirus : Pfizer, Sanofi… Quels vaccins seront disponibles en France ?

adrien

Ligue 1 : Le PSG enchaîne à Reims grâce à un doublé d’Icardi (0-2)

adrien

Michael Jackson : les détails pénibles de son autopsie révélés

adrien