heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Handball : Les Bleus s’imposent dans la douleur face à l’Algérie (29-26)


Les Bleus ont tremblé. Encore une fois. Comme face à la Suisse, l’équipe de France s’est fait peur et a dû batailler, ce mercredi, pour venir à bout de l’Algérie au Mondial de handball (29-26). Et cette 4e victoire en autant de rencontres n’a fait que renforcer les doutes.

A quatre minutes de la fin, les hommes de Guillaume Gille étaient tenus en échec (26-26) et tout proche de tomber dans le piège tendu par les Fennecs. Mais ils sont parvenus à s’en extirper de justesse et la libération est venue des mains de Jean-Jacques Acquevillo et Ludovic Frabregas scellant une rencontre laborieuse de la 1ère à la dernière minute.

A côté de leurs baskets, les coéquipiers de Mickaël Guigou ont été pris à la gorge d’entrée. Menés de quatre buts après une dizaine de minutes de jeu (3-7), ils se sont finalement réveillés pour revenir à hauteur de leurs adversaires (9-9) avant de passer en tête au tableau d’affiche (10-9, 18e).

Mais s’ils ont compté jusqu’à quatre buts d’avance (15-11, 26e), les Tricolores ne sont jamais donner l’impression de dominer leur sujet, bien au contraire, et n’avaient que deux longueurs d’avance au moment de rejoindre les vestiaires sans  (16-14).

Et le second acte a été du même acabit. Fortement bousculée, l’équipe de France a bafouillé son handball avec une multitude de mauvais choix, de ballons perdus et d’errements défensifs qui ont failli coûté très cher et rappelant qu’elle est toujours en reconstruction un an après son élimination au 1er tour de l’Euro 2020.

Tant bien que mal, elle a finalement arraché une victoire qui lui permet de rester en course pour les quarts de finale. Mais elle va devoir se ressaisir et éléver son niveau contre l’Islande (vendredi) et le Portugal (dimanche) pour poursuivre son chemin en Egypte.

«Clairement la copie est à revoir. Nous avons péché dans beaucoup de secteurs par manque de maîtrise, d’agressivité dans le duel défensif ou face au gardien de but adverse, a regretté le sélectionneur français au micro de Bein Sports. Nous avons aussi perdu beaucoup de ballons dans des situations assez simples. (…) Je suis déçu de notre performance collective».

Le Cap-Vert, décimé par le Covid-19, n’avait plus que 9 joueurs aptes.

Il n’était pas seul. Valentin Porte a également fait part de sa frustration et il a conscience qu’une réaction est nécessaire. Et vite. «Ce match plus celui contre la suisse, cela fait beaucoup. On va retenir la victoire, mais il va falloir hausser notre niveau. On ne peut pas toujours être sur un fil car nous allons nous faire punir à un moment», a-t-il prévenu. A l’ailier et les Bleus de rectifier le tir face aux Islandais pour éviter un coup de froid.

Retrouvez toute l’actualité du sport ICI





Source link

Autres articles à lire

Les capteurs de CO2, inévitables pour un retour à la vie normale ?

adrien

DIRECT – Coronavirus : Emmanuel Macron s’adressera aux Français mardi à 20h

adrien

Beyrouth : Pourquoi le Liban et la France sont-ils aussi liés ?

adrien

Les jeux vidéo sont bons pour la santé mentale, selon une étude

adrien

Le massage par percussion, le secret de la récupération des sportifs

adrien

Voitures volées : plus d’une centaine de véhicules envoyés en Afrique

adrien