heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Grève à Roissy : des salariés bloquent un terminal


Alors que les départs en vacances s’annoncent pour le premier week-end de juillet, la colère est de mise parmi les salariés du groupe Aéroports de Paris (ADP), gestionnaire de Roissy-Charles-de-Gaulle et Orly.

Avec jets de confettis et fumigènes, près de 400 personnes ont manifesté au terminal 2E de Roissy, ce vendredi 2 juillet. Le guichet de contrôle aux frontières du terminal s’étant même retrouvé bloqué.

Le mouvement social a provoqué «au moins une heure de retard» sur le départ de certains vols. Certains passagers ont été orientés vers d’autres terminaux, mais d’autres ont raté leurs avions, a indiqué une source aéroportuaire, en estimant que les retards pourraient s’allonger.

DES RALENTISSEMENTS A ORLY

Ce vendredi, de légers ralentissements ont également été constatés à Orly, après la mobilisation de 250 personnes à l’extérieur de l’aéroport, ainsi qu’un petit groupe à l’intérieur. Le réseau des Aéroports de Paris prévient que des perturbations sont à prévoir au moment des procédures d’enregistrement de bagages, au sein des deux aéroports. En cas de départ prévu prévu ce week-end, il recommande aux voyageurs d’anticiper ces difficultés d’accès et de se renseigner auprès de sa compagnie sur la tenue du vol.

UN APPEL A LA GREVE DE CINQ JOURS

Le blocage fait suite à un appel à la grève de cinq jours lancé par trois syndicats de salariés des Aéroports de Paris, l’Unsa, la CGT et la CFE-CGC. Jusqu’au 5 juillet, les organisations se mobilisent pour obtenir le retrait du Plan d’adaptation des contrats de travail (PACT), qui prévoit des baisses de salaires et la supression de primes. En cas de refus, les salariés pourraient se voir licencier dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

Les 4 points cardinaux ont été remplacés par des chiffres à l'aéroport d'Orly.

Dans un message posté sur Twitter, la députée de la France insoumise Clémentine Autain, a adressé son soutien aux salariés en grève «mobilisés contre un plan de licenciement massif».

La direction des Aéroports de Paris n’est pas encore en mesure d’évaluer les retards de trafic, au cours de ce week-end.





Source link

Autres articles à lire

Départementales : LREM demande le retrait d’une candidate voilée d’une photo de campagne

adrien

Le Chili est le 1er pays à encadrer les neurotechnologies

adrien

Julien Boudon : «Si Donald Trump reste à la Maison Blanche après une défaite, ce serait un coup d’Etat»

adrien

Euro 2021 : les Bleus à l’assaut de l’Europe

adrien

l’œuvre de Christo a commencé à recouvrir l’Arc de Triomphe

adrien

des prêtres allemands défient le Vatican

adrien