heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Gaz, APL, Chômage partiel… Tout ce qui change le 1er septembre


Chaque début de mois, et d’autant plus avec la rentrée scolaire, vient avec son lot de nouveautés. Découvrez tout ce qui va changer dès ce mercredi 1er septembre.

Tarifs du gaz

Le prix du gaz va une nouvelle fois grimper. Dès mercredi, les tarifs réglementés du gaz augmenteront de 8,7% par rapport au barème en vigueur depuis le 1er août. Dans le détail, la hausse sera de 2,7% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 5,5% pour ceux qui l’utilisent en plus pour l’eau chaude, et enfin de 9% pour les foyers qui se chauffent au gaz, détaille la Commission de régulation de l’énergie.

Chômage partiel

Avec la reprise des activités économiques, le barème d’indemnisation du chômage partiel évolue. L’allocation versée par l’Etat aux employeurs des secteurs protégés (tourisme, culture, événementiel etc.) va baisser à 36% de la rémunération horaire brut dès le 1er septembre, contre 52% au mois d’août. Quant aux établissements fermés administrativement, ils continueront de percevoir une allocation équivalente à 70% du la rémunération horaire brut jusqu’au 31 octobre prochain.

Pour les salariés des secteurs les plus touchés, cela signifie que leur indemnité va diminuer pour atteindre 60% de leur salaire brut (soit 72% net), contre 70% (84% net) en août.

APL pour les jeunes en contrat pro

Les jeunes en contrat de professionnalisation vont pouvoir bénéficier d’un abattement sur leurs revenus, pour éviter que leur allocation personnalisée au logement ne diminue avec la réforme des APL mise en place en janvier.

Certains avaient en effet connu une baisse de leur aide et le gouvernement avait alors mis en place un système provisoire en mai, garantissant aux jeunes en contrat de professionnalisation la conservation de leurs droits, alignés sur le montant perçu en décembre 2020, avec un effet rétroactif sur les premiers mois de l’année 2021 qui avaient été revus à la baisse.

A partir de septembre, ils pourront bénéficier d’un abattement équivalent au Smic, à l’instar des apprentis.

Télétravail

Le gouvernement a annoncé en début de semaine que la gestion du dispositif de télétravail, imposé à cause de la crise sanitaire, allait revenir aux entreprises. Jusqu’ici, le gouvernement préconisait un nombre de jours minimal de télétravail pour les salariés. Cette mesure est abandonnée dès ce mercredi. Il revient donc pleinement aux employeurs de décider combien de jours de travail à distance ils vont octroyer à leurs salariés. 

TICKETS RESTAURANT

A partir de ce mercredi, les tickets restaurants datés de l’année 2020 ne sont plus utilisables. Cependant, le doublement du plafond utilisable par jour, de 19 à 38 euros, qui devait prendre fin le 1er septembre, a finalement été prolongé de six mois, jusqu’en février 2022. 

Hausse des prix des abonnements Netflix

La plate-forme américaine de streaming a annoncé au mois d’août augmenter ses tarifs en France. La facture va grimper d’un ou deux euros par mois, en fonction de la formule d’abonnement choisie. Cette hausse des prix a été immédiate pour les nouveaux souscripteurs, mais devait prendre effet «au prochain cycle de facturation» pour les personnes déjà abonnées, donc la plupart, dès le mois de septembre. 



Source link

Autres articles à lire

Ces 7 aliments à consommer pour booster ses défenses immunitaires

adrien

Les complotistes de QAnon pensaient vraiment que Joe Biden allait être arrêté pendant l’investiture

adrien

La cellule Déméter accusée d’intimider des associations de protection de des animaux

adrien

Le «souffle du diable» : quel est ce nouveau type d’agression de plus en plus répandue à Hong Kong ?

adrien

«Nous avons tant souffert sur ce bateau» : voyage à haut risque pour des Rohingyas

adrien

Musique : 7 chanteuses à suivre en 2021

adrien