heureux-qui.com
Fil Info

Game of Thrones : Emilia Clarke évoque son hémorragie cérébrale entre les saisons 1 et 2

Notez cet article


Dans un livre baptisé «Fire cannot kill a Dragon», Emilia Clarke revient sur ce que fut le tournage de la saison 2 de «Game of Thrones», après avoir souffert d’une hémorragie cérébrale quelques semaines auparavant.

Une rupture d’anévrisme qui a failli lui coûter la vie et sur laquelle elle s’était confiée dans un texte publié sur le site du New Yorker en mars dernier. Le livre signé par le journaliste américain James Hibberd d’Entertainment Weekly permet à la comédienne britannique de revenir plus en détail sur son expérience sur le tournage de la saison 2 de Game of Thrones, quelques semaines seulement après une hémorragie cérébrale survenue dans une salle de sport à Londres, en février 2011. Après avoir été opérée (elle subira une deuxième intervention en 2013, ndlr), Emilia Clarke est incapable de se souvenir de son nom pendant plusieurs jours. Encore moins de réciter un texte en Dothraki.

Et pourtant. Malgré la fatigue extrême dans laquelle elle se trouve, et la peur permanente d’une nouvelle hémorragie, l’interprète de Danaerys Targaryen se présente sur le tournage, enfile son costume, sa perruque, et se met au travail. Très peu de personnes sont au courant de son état de santé. Pour Emilia Clarke, il s’agit de ne pas perdre ce qu’elle sait être l’opportunité d’une carrière.

«C’était super intense. Nous filmions dans une carrière sous une chaleur écrasante, et je me trouvais dans un état de peur permanente en pensant que j’allais faire une nouvelle hémorragie. J’ai passé beaucoup de temps à me dire : ‘Est-ce que je vais mourir ? Est-ce que cela va se produire pendant le tournage ? Parce que ce ne serait vraiment pas idéal », explique la comédienne.

Les personnes au courant de son état de santé, eux aussi, vivent dans la peur. «Nous étions effrayés pour elle. Elle a été tellement courageuse, car cela n’a jamais influencé son engagement dans le travail», explique le réalisateur Alan Taylor.

«Évidemment, il fallait faire la série, mais la chose la plus importante était de s’assurer qu’elle soit en sécurité. On se pose la question de savoir si elle ne serait pas plus en sécurité chez elle, dans son canapé, plutôt que sur le tournage. Mais elle était tellement déterminée (…) qu’elle disait : ‘Ouais, je viens juste d’avoir une opération du cerveau mais si je dois galoper à dos de cheval sur le flanc d’une montagne, je le ferais’. Nous devions lui dire non car ce n’est pas elle qui l’aurait fait», explique le showrunner Dan D. Weiss.

Âgée de 24 ans à l’époque, Emilia Clarke savait à quel point le rôle de Daenerys Targaryen était important pour le reste de sa carrière. Et c’est la raison pour laquelle il était inconcevable pour elle d’abandonner une telle opportunité. «Je venais d’obtenir le ticket doré de Willy Wonka. Je n’allais pas le laisser filer », clame-t-elle.

Retrouvez toute l’actualité des séries ICI.





Source link

Autres articles à lire

Comment lutter contre les poux ?

adrien

Voici 5 jeux vidéo pour s’évader cet été

adrien

Seigneur des Anneaux : quel est ce projet de film d’animation que la Warner vient d’annoncer ?

adrien

150 ans de la Commune de Paris : bd, livres, disque, film et balades pour tout savoir sur la révolte parisienne de 1871

adrien

Climat : la hausse des températures va faire plus de morts que toutes les maladies infectieuses réunies

adrien

5 astuces pour arrêter de se ronger les ongles

adrien