heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Gala «Hope» : les artistes se mobilisent contre la maladie le 9 février 2021 au Casino de Paris


De l’art pour soutenir les malades. Présenté par l’humoriste et acteur Jérôme Commandeur, le gala «Hope : La danse pour la recherche», qui se tiendra le 21 octobre 2021 au Casino de Paris, réunira des chorégraphes de renom, des étoiles de l’Opéra de Paris et des artistes talentueux. Une soirée caritative au profit de l’Institut de Myologie.

Danseuse, chorégraphe et fondatrice de la compagnie Laboration Art Company, Laura Arend est à l’origine de ce projet artistique. Soignée lorsqu’elle était enfant à l’hôpital Necker, la jeune femme a souhaité aider les enfants victimes de maladies rares et leurs proches qui se sentent parfois démunis. Avec pour devise «le muscle sain au service du muscle malade», Laura Arend s’est donc lancée dans l’organisation de ce gala, aidée par Charlotte Ranson, danseuse de l’Opéra de Paris.

«C’est une cause qui me tient à cœur, explique cette dernière. L’une de mes meilleures amies a deux de ses enfants atteints par la myopathie de Duchenne, et j’avais envie de faire quelque chose pour eux». Sans jamais s’être vues, les deux femmes ont commencé à travailler ensemble lors du premier confinement, l’an dernier. «J’ai contacté certains proches qui, de par leur notoriété et leur expérience, pouvaient donner une ampleur plus importante à l’événement», précise Charlotte Ranson.

C’est ainsi que Jérôme Commandeur a accepté en moins de cinq minutes de présenter cette soirée caritative. Auteur d’une vidéo avec les artistes de l’Opéra de Paris pour remercier les soignants en pleine crise sanitaire, le cinéaste Cédric Klapisch a de son côté réalisé le teaser du spectacle, qu’il a tourné à la Pitié-Salpêtrière. Quant au photographe JR, il a signé, avec des étudiants de l’école Kourtrajmé, la photo qui figure sur l’affiche de «Hope».

Charlotte Ranson et Laura Arend ont également sollicité de grands noms de la scène classique et contemporaine, pour concevoir un programme qui «montrera la danse sous toutes ses formes, toutes ses facettes». Deux solistes de l’Opéra de Paris interprèteront un pas de deux classique. Quant à Alice Renavand, danseuse étoile, elle montera sur scène pour une pièce créée pour l’occasion par Laura Arend. Charlotte Ranson et Yvon Demol reprendront la célèbre chorégraphie du Parc d’Angelin Preljocaj. Le public pourra également applaudir la création de l’artiste Mehdi Kerkouche pour sa compagnie Emka, ainsi que la chorégraphe Marion Motin qui a travaillé entre autres avec Stromae, Angèle et Christine and the Queens. Thierry Malandain et le champion de breakdance Lilou figurent aussi au programme.

Les billets sont disponibles sur le site du Casino de Paris et dans les points de vente habituels. Les bénéfices seront intégralement reversés à l’Institut de Myologie.

Les grands donateurs et les personnes détentrices d’un billet VIP/Carré or pourront profiter, à l’issue du spectacle, d’un cocktail servi par la grande école Ferrandi et concocté par des chefs comme Juan Arbelaez, Pierre Sang, Adrien Cachot ou Mori Sako (sous réserve).

«Hope : La danse pour la recherche», le 21 octobre 2021, au Casino de Paris (9e).





Source link

Autres articles à lire

4 astuces naturelles pour se débarrasser d’un aphte

adrien

«Koh-Lanta» : comment va se dérouler la finale de «L’île des héros» ?

adrien

Afrique du Sud: 72 morts dans des violences et pillages

adrien

Attentat de Conflans : pourquoi l’observatoire de la laïcité est-il ciblé par le gouvernement ?

adrien

Quand votre mobile indique 100% de charge, ce n’est pas vrai

adrien

La chanteuse lyrique Pretty Yende dénonce la «brutalité» de la police française à son arrivée à l’aéroport

adrien