heureux-qui.com
Fil Info

Françoise Hardy : bouleversante, la chanteuse confie se sentir «proche de la fin»

Notez cet article


La chanteuse François Hardy a évoqué son état de santé qui se dégrade et se dit «proche de la fin».

Depuis qu’elle souffre des nombreux effets secondaires «cauchemardesques» de la radiothérapie mise en place pour soigner un cancer du système lymphatique, la chanteuse évoque sans tabou la fin de vie.

Dans une interview accordée ce mardi 15 juin à Femme Actuelle, interview à laquelle Françoise Hardy n’a pu répondre de vive voix mais a accepté d’envoyer ses réponses par mail, c’est avec fatalisme qu’elle aborde son futur. Quand il lui est demandé comment elle se sent, la chanteuse répond tout simplement : «Proche de la fin».

L’artiste de 77 ans explique combien son quotidien est devenu un calvaire entre absence de salive, surdité d’une oreille et détresses respiratoires. «Je ne peux plus avaler grand-chose, et la préparation d’une alimentation, toujours la même, que je puisse avaler, me prend plus de 5 heures par jour. Je n’ai plus rien qui fonctionne normalement depuis ces thérapies et mes nuits sont pires que mes jours. Il y a toujours pire que ce dont on souffre soi-même, mais ce n’est pas une consolation», déplore-t-elle.

La chanteuse rêve de s’éteindre pasisiblement

La voix des années 1960 plaide pour le droit à l’euthanasie venue mais admet sans fard sa peur de la mort et de la souffrance. «Mes souffrances physiques ont déjà été si terribles, que j’ai peur que la mort m’oblige à passer par encore plus de souffrance physique. De plus, la morphine étant asséchante, on ne pourra me l’administrer qu’en doses massives pour que je décède, et pas en doses plus légères pour que je souffre moins. J’ai peur aussi de l’immense chagrin de la forme de séparation avec les êtres qu’on aime le plus au monde qu’est la mort».

Mourir paisiblement «est son rêve», un «rêve impossible», dit-elle, d’autant que l’euthanasie est illégale en France. «En ce qui me concerne, j’aimerais avoir cette chance, mais étant donné ma petite notoriété, personne ne voudra courir encore plus le risque d’être radié de l’ordre des médecins.»

La chanteuse milite depuis de nombreuses années pour le droit à l’euthanasie. «Il ne s’agit pas pour les médecins d’accéder à chaque demande, mais d’abréger les souffrances inutiles d’une maladie incurable à partir du moment où elle est devenue insupportable», précise-t-elle. «Je suis pour l’euthanasie depuis l’âge de 15 ans après avoir vu une émission à la télévision sur le sujet (…) Quand on est contre, c’est soit qu’on est un obscurantisme catholique ou autre… Soit qu’on n’a pas d’empathie», avait-elle aussi déclaré dans C à vous.

Françoise Hardy a évoqué sa disparition avec Jacques Dutronc, le père de son fils Thomas. «Jacques et moi sommes d’accord sur beaucoup de choses et il ne veut pas que je souffre de façon inhumaine à cause des séquelles de traitements trop lourds et de l’âge. Qui voudrait ça ?», a-t-elle déclaré.



Source link

Autres articles à lire

les véhicules Crit’Air 4 interdits dès le 1er juin

adrien

Ces 5 aliments qui permettraient de ralentir la chute des cheveux

adrien

Un mouton sert de jouet et est tué lors d’un anniversaire / CNEWS

adrien

Kanye West : 5 milliards de dollars de revenus engrangés en quatre ans ?

adrien

Coronavirus : la France peut «basculer à tout moment»

adrien

Brexit : la migration des Britanniques vers l’UE a augmenté de 30% depuis le référendum

adrien