heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Fonte des glaces : la calotte glaciaire du Groenland s’approche du point de non-retour


La calotte glaciaire du Groenland a-t-elle atteint son point de non-retour ? Une étude publiée dans la revue Nature révèle que la fonte des glaciers du territoire arctique continue de manière irrémédiable et inquiétante. Selon les chercheurs, le phénomène se poursuivrait «même si le réchauffement climatique s’arrêtait aujourd’hui».

Dans un communiqué, les scientifiques de l’Université d’Ohio State, qui ont participé à l’étude, expliquent que «les chutes de neige qui reconstituent la calotte glaciaire chaque année ne peuvent plus contrebalancer la glace qui s’écoule des glaciers vers l’océan».

Le Groenland est une île qui s’étend sur deux millions de km2, soit près de quatre fois la superficie de la France. Recouverte à 85% de glace, elle souffre particulièrement du dérèglement climatique. Ces dernières années, différents rapports ont montré que la région arctique se réchauffe deux fois plus vite que le reste de la planète.

Pour analyser les transformations du territoire, ces scientifiques se sont appuyés sur près de 40 ans de données satellitaires. Elles révèlent qu’avant les années 2000, les quelques 450 gigatonnes de glace perdues chaque année par la calotte glaciaire étaient remplacées par les chutes de neige.

Mais, par la suite, la fonte des glaces s’est accélérée. Le renouvellement naturel n’est désormais plus suffisant pour compenser la perte annuelle, grimpée à 500 gigatonnes.

Bien que très inquiets, les scientifiques ne sont pas tous prêts à parler de point de non-retour. L’étude publiée dans Nature montre effectivement que la calotte glaciaire continuerait à fondre «même si nous stabilisions les températures (et les émissions de gaz à effet de serre) au niveau actuel», mais «seulement jusqu’à ce que sa taille soit à nouveau en équilibre avec le climat».

Les scientifiques ont comparé la situation actuelle avec la précédente période interglaciaire, il y a 127.000 ans.

Reste que l’échéance est proche et potentiellement déjà inévitable. A terme, la calotte glaciaire du Groenland pourrait tout simplement disparaître, menaçant des dizaines de millions de personnes à travers le monde. Sa fonte est la principale cause de l’élévation du niveau de la mer et les scientifiques estiment qu’une accélération brutale du phénomène pourrait entraîner une montée des eaux  de l’ordre de sept mètres.

Retrouvez toute l’actualité environnementale ICI





Source link

Autres articles à lire

COP26 : les 3 points clés du pacte de Glasgow

adrien

Logement : Tout savoir sur les APL 2020

adrien

L’hôpital de Nancy cherche des fumeurs de joints pour une étude

adrien

Ce que l’on sait du cluster de Bagneux après la contamination d’une animatrice scolaire au variant anglais

adrien

L’Amazonie émet désormais plus de carbone qu’elle n’en absorbe, selon une étude

adrien

la juge a clos l instruction

adrien