heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Flèche Wallonne 2021 : Julian Alaphilippe décroche un 3e succès en costaud


Et de trois ! En costaud, Julian Alahpille a remporté, mercredi, la Flèche Wallonne pour la troisième fois de sa carrière. Déjà vainqueur en 2018 et 2019 au sommet du mur de Huy, le champion du monde tricolore a devancé dans les derniers mètres le Slovène Primoz Roglic.

Julian Alaphilippe a su être patient. Et parfaitement lucide. En habitué des pentes du mur de Huy et ses 1300 mètres à près de 10%, avec désormais cinq podiums en autant de participations, il ne s’est pas affolé quand Roglic a attaqué à moins de 400 mètres de l’arrivée.

Le Slovène, qui ne s’était encore jamais mesuré au mur de Huy, s’est brûlé les ailes et n’a pu empêcher Alaphilippe de revenir avant de le déposer à quelques mètres de la ligne pour triompher en patron sur «sa» Classique. «Cette victoire me fait énormément de bien», a réagi Alaphilippe, qui comptait jusqu’à présent un seul succès cette saison avec une victoire d’étape sur Tirreno-Adriatico.

A l’image de son arrivée, le coureur français a idéalement géré sa course, trois jours après sa 6e place sur l’Amstel Gold Race, où il a semblé manquer de jambes au moment décisif, et pu compter sur le travail de ses coéquipiers tout au long des 193 kilomètres.

«J’ai pu m’économiser tout au long de la journée grâce à mon équipe, et je savais ce que j’avais à faire dans le final». Dans les premières places du peloton, quand il s’est présenté groupé au pied du mur, Julian Alaphilippe a produit son effort au meilleur moment pour supplanter dans un final royal Roglic et Alejandro Valverde (3e) toujours maître des lieux avec cinq succès.

«Depuis le début de saison, je n’ai pas gagné beaucoup et j’avais à cœur de relever les bras. Sur une course aussi dure que la Flèche, j’avais envie de regagner. (…) Cette victoire fait énormément de bien, surtout avec le maillot de champion du monde», a confié Alaphilippe, qui est devenu le premier à s’imposer sur la Flèche Wallonne avec le maillot arc-en-ciel sur les épaules depuis Cadel Evans en 2010.

Il va désormais tenter de récidiver, dimanche, sur Liège-Bastogne-Liège. «J’espère, a-t-il simplement déclaré. Mais c’est déjà plus que réussi pour l’instant.» Et que dire en cas de première victoire sur la Doyenne ?





Source link

Autres articles à lire

Voici les 10 meilleures villes où vivre au monde selon une étude

adrien

A New-York, 750 morts du Covid-19 sont entreposés depuis plus d’un an dans des camions

adrien

Des millionnaires demandent à être taxés plus pour financer l’après-coronavirus

adrien

Destiny 2 : 7 conseils de pro pour bien débuter

adrien

Vendée Globe 2020 : le classement de la course en direct

adrien

DIRECT – Coronavirus : état de santé «stable» et examens «rassurants» pour Emmanuel Macron

adrien