heureux-qui.com
Fil Info

Fête et Covid-19 : 5 conseils pour limiter les risques de contamination

Notez cet article


En cette période estivale, l’envie de se retrouver entre amis ou en famille pour faire la fête n’a jamais été aussi forte. Pour autant, le virus circule toujours dans l’Hexagone et ces événements sont à l’origine de nombreux clusters. Ainsi, voici quelques conseils pour s’amuser tout en limitant les risques de contamination.

Choisir un lieu adéquat  

Plus il y a d’espace, et moins il y a de participants, mieux c’est. L’une des premières règles à suivre, c’est d’opter pour un lieu suffisamment grand et limiter le nombre de personnes afin de pouvoir respecter au mieux la distance de sécurité d’un mètre, surtout si la fête en question est organisée dans un endroit clos. L’idéal reste de se retrouver à l’extérieur, dans un parc, ou dans une maison avec jardin. Comme le rappelle le Haut Conseil de la santé publique (HCSP), une transmission par aérosol (microgoutelettes qui peuvent rester en suspension dans l’air durant plusieurs heures) ne peut être exclue dans les milieux clos, alors que ce risque paraît très faible en milieu extérieur ou dans des espaces de gros volume.  

Discuter avec un masque  

Lors d’une fête, il est naturel de discuter avec ses amis tout en dégustant une bière ou un verre de vin. Or, on sait que la maladie se transmet notamment par les gouttelettes, ces sécrétions invisibles projetées lors d’un éternuement, d’une quinte de toux, mais aussi d’une simple conversation. Il est donc fortement recommandé de remettre son masque directement après avoir bu et mangé pour échanger en toute sécurité, surtout si la distanciation physique est plus ou moins respectée après quelques verres.  

Garder son verre  

En parlant de boire et manger, là aussi de nouvelles règles s’imposent. Ainsi, on n’hésite pas à marquer son prénom sur son verre ou à coller une étiquette dessus afin d’éviter de boire dans celui d’un autre. D’autre part, on évite de mettre un gros paquet de chips sur la table dans lequel chaque convive mettra ses mains. Il vaut mieux opter pour des bols individuels, ou préparer des petits-fours et des toasts. 

Mettre du gel hydralcoolique à disposition  

La grande majorité des Français a pris l’habitude de se laver les mains régulièrement avec une solution hydroalcoolique. Mais au cours d’une fête, ce geste barrière peut rapidement être oublié. C’est pourquoi il est conseillé de mettre du gel à disposition, par exemple sur la table. Pour rappel, la maladie se transmet également par contact indirect. Et dans ces conditions, on est amené à toucher certaines surfaces et objets, comme les bouteilles, fréquemment manipulés et potentiellement contaminés par une personne porteuse. 

danser à bonne distance 

Quand la musique est bonne, on est vite tenté de se déhancher les uns à côté des autres et de chanter à tue-tête. A condition de porter un masque, la deuxième proposition est toujours possible. En revanche, il faudra éviter les danses à deux (rock, danses latines…), et ce, même avec le masque. Et pour cause, les contacts physiques, quant à eux, sont inévitables. Cela ne veut pas dire pour autant que l’on a pas le droit de bouger au rythme de la musique. Il faudra simplement le faire en pensant à garder ses distances, comme durant tout le reste de la soirée. 

Retrouvez toute l’actualité liée au coronavirus ICI 



Source link

Autres articles à lire

Après le concert de The Avener, Christian Estrosi impose le port du masque lors des prochains grands événements à Nice

adrien

Coronavirus : Allemagne, Hongrie et Slovaquie ont lancé leurs campagnes de vaccination

adrien

Tabassage de Yuriy : les élus de la droite parisienne réclament un plan anti-rixe

adrien

Noël 2020 : les meilleurs ordinateurs portables selon votre budget

adrien

Effet «calmant» du cannabis et plâtre à la main : Johnny Depp continue de nier avoir frappé Amber Heard

adrien

Tueries d’Oslo et Utoya, il y a 10 ans : retour sur l’attaque la plus meurtrière qu’a connu la Norvège

adrien