heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Fermeture des lycées, renforcement des contrôles… Ce que pourrait annoncer Jean Castex ce soir


Deux semaines après la mise en place du nouveau confinement, le Premier ministre Jean Castex tient une conférence de presse ce jeudi 12 novembre, à 18h, après la tenue d’une réunion du conseil de défense et de sécurité. De nouvelles mesures sont à prévoir.

Dans son allocution le 28 octobre dernier, le président de la République Emmanuel Macron avait annoncé la mise en place d’un nouveau confinement pour lutter contre la pandémie de coronavirus et avait assuré que la situation serait réévaluée au bout de 15 jours, envisageant une possible réouverture des magasins.

Mais le Premier ministre Jean Castex risque de doucher les espoirs d’un assouplissement des restrictions, alors que le nombre de malades du Covid-19 ne cesse d’augmenter. Pire, de nouvelles restrictions pourraient être à prévoir.

La fermeture des lycées

La situation tendue dans les lycées, où beaucoup – enseignants comme élèves – jugent impossible de respecter le protocole sanitaire. La fermeture pure et simple des lycées, au moins jusqu’aux vacances de Noël, en raison de la difficulté d’appliquer les règles de distanciation physique pourrait donc être envisagé.

A l’image de ce qui a été mis en place dans les universités françaises, cette mesure prévoirait 100 % des cours à distance, comme l’ont fait une dizaine d’autres pays européens. A ce stade, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, s’y est fermement opposé.

Un protocole sanitaire étendu au collège

Deux jours après un mouvement de grève réclamant une limitation du brassage des élèves à l’école et au collège, le protocole sanitaire renforcé, déjà instauré dans les lycées, pourrait être étendu au collège.

C’est en tout cas ce que réclament plusieurs syndicats d’enseignants. A ce stade, il s’agirait de permettre la mise en place de cours en distanciel ou par demi-groupes.

les commerces toujours fermés

Le président de la République Emmanuel Macron avait donné rendez-vous aux commerçants mi-novembre afin d’évaluer une possible réouverture des magasins «non essentiels» qui avaient été contraints à la fermeture, mais le ministre chargé des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau, a fermé la porte mercredi à un changement «à ce stade», tout en disant «comprendre la détresse» des commerçants.

Seule concession : la livraison et le retrait de commandes – le «click & collect» – restent permis pour l’ensemble des magasins, y compris ceux frappés de fermeture administrative, librairies, magasins d’habillement, de fleurs ou de jouets.

le télétravail priorisé

S’il a été particulièrement étendu depuis le premier confinement, le télétravail devrait rester une priorité dans les semaines à venir. La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a récemment appelé à ce que «toutes les activités qui sont télétravaillables» soient accomplies à distance.

«Je suis consciente qu’on est en train de demander aux employeurs comme aux salariés des efforts, sans doute au-delà de ce que chacun souhaiterait. Mais on est face à une épidémie très brutale. Réduire les déplacements, la présence en entreprise reste un des moyens les plus efficaces […] pour casser la dynamique de l’épidémie», a-t-elle notamment fait savoir au Parisien.

des contrôles renforcés

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a adressé un courrier aux préfets cette semaine pour leur demander un «renforcement» des contrôles du confinement. Envoyée lundi à l’ensemble des préfets, cette note a pour objet le «renforcement des actions de contrôles du confinement».

Après une «première phase de forte volonté d’explication et de nécessaire pédagogie […] il faut désormais que chaque Français prenne conscience de la nécessité de respecter strictement les règles de confinement», écrit le ministre dans cette missive.

Retrouvez toute l’actualité nationale ICI



Source link

Autres articles à lire

Un ancien directeur condamné pour des violences sur élèves| CNEWS

adrien

Un ancien espion saoudien accuse le prince héritier «MBS» d’avoir voulu l’assassiner

adrien

Blot, Trioreau, Bertaud… les 5 combattantes françaises de MMA à suivre en 2021

adrien

Les chasseurs manifestent pour défendre leur pratique et la ruralité

adrien

Le travail des enfants a augmenté dans le monde, une première en 20 ans

adrien

Coup de filet mondial contre le crime organisé grâce à une application cryptée infiltrée par la police

adrien