heureux-qui.com
Fil Info

Famille musulmane tuée au Canada : ce que l’on sait du suspect

Notez cet article


Une première comparution attendue. L’homme suspecté d’avoir volontairement tué quatre membres d’une famille musulmane au Canada, doit être présenté à un juge ce jeudi 10 juin.

Deux jours plus tôt, le Premier ministre du pays, Justin Trudeau, a dénoncé une «attaque terroriste» à caractère raciste.

Alors que l’enquête se poursuit, le profil du suspect se dessine peu à peu.

Un jeune homme mystérieux

L’homme en question, arrêté peu après l’acte pour lequel il est suspecté, se nomme Nathaniel Veltman. Agé de 20 ans, il était inconnu des services de police. Lors de son interpellation, dans un centre commercial de London, ville au sud du Canada où ont été fauchés les quatre membres de la famille, celui-ci portait une veste pare-balles d’après les forces de l’ordre. Il n’a cependant pas résisté à son arrestation. 

Peu d’informations circulaient mercredi soir sur le jeune homme. Après avoir enquêté, le réseau de télévision canadien CTV News assure n’avoir pu identifier qu’une seule photographie de lui, datant de 2016 lorsqu’il participait à une course à pied organisée au Canada pendant son adolescence. 

La haine religieuse comme seule motivation ? 

Les autorités ont fait savoir lors d’un point presse que des preuves récoltées montrent que son acte était certainement prémédité, et que la famille avait été choisie en raison de sa foi. Pour autant, les enquêteurs n’ont pas encore trouvé un seul lien entre Nathaniel Veltman et des groupes racistes ou islamophobes. 

A l’heure actuelle, le jeune homme est visé par quatre chefs d’inculpation pour meurtre au premier degré et un chef d’accusation pour tentative de meurtre. La police en charge de l’enquête a confirmé que le suspect ne connaissait pas la famille avant l’incident, confortant, un peu plus encore, la piste de l’attaque raciste. 

De collègue sympathique à terroriste ? 

Plusieurs anciens collègues de Nathaniel Veltman ont été interrogés dans les médias canadiens, et semblent unanimes pour dire que le jeune homme était un employé discret et sympathique. «Il était toujours très gentil. Je n’avais rien entendu de mal sur lui», explique à CTV News Tina Perry, qui a travaillé avec lui plusieurs années. Arman Moradpourian, qui était également employé dans l’entreprise Gray Ridge Egg Farms, spécialisée dans les oeufs, assure qu’il était un «bon ami qui était toujours là pour (lui)». 

Quatre membres d'une famille musulmane ont été tués et un enfant blessé dimanche soir dans une attaque «préméditée». (photo d'illustration)

Alors que les enquêteurs continuent d’étudier son parcours, l’une des principales questions sera de savoir comment l’individu s’est radicalisé. La justice n’a pas encore décidé si Nathaniel Veltman serait jugé pour terrorisme, mais, selon les médias locaux, cela pourrait être annoncé en fonction des prochains éléments de l’enquête. Reste que l’acte en question est l’attaque islamophobe la plus grave au Canada depuis l’attentat survenu en 2017 dans une mosquée de Québec qui avait fait 6 morts et 8 blessés. 





Source link

Autres articles à lire

Reprise de la F1 : Hamilton au rendez-vous des premiers essais libres en Autriche

adrien

Coronavirus : 28 tonnes d’aide médicale française sont arrivées en Inde

adrien

Funérailles du prince Philip : une experte du langage corporel livre son analyse sur la reine Elizabeth, Charles, William et Harry

adrien

Une professeure américaine admet avoir fait croire qu’elle était Noire pendant des années

adrien

Grand Prix de Hongrie : les Mercedes en première ligne

adrien

Bordeaux : un adolescent de 16 ans tué, quatre blessés dans une fusillade

adrien