heureux-qui.com
Image default
Fil Info

F1 : Doublé de McLaren au Grand Prix d’Italie avec la victoire de Ricciardo devant Norris, Hamilton et Verstappen au tapis


Comme l’année dernière, le Grand Prix d’Italie a réservé son lot de surprises. Un an après la victoire de Pierre Gasly, l’écurie McLaren a réalisé un doublé, ce dimanche, à Monza, avec le succès de Daniel Ricciardo devant Lando Norris, alors que Max Verstappen et Lewis Hamilton se sont violemment accrochés et ont été contraints à l’abandon.

La saison dernière, McLaren avait été frustré par Pierre Gasly, qui avait soufflé la victoire à Carlos Sainz au terme d’une course à rebondissements. L’écurie britannique a eu sa revanche sur le tracé italien avec Daniel Riccardio, qui s’est imposé devant son coéquipier Lando Norris pour signer le 8e succès de sa carrière en Formule 1. Sa première depuis le 27 mai 2018 à Monaco.

Parti en 2e position, le pilote australien a pris les commandes de la course dès le départ en doublant Max Verstappen à l’extinction des feux. Il a ensuite résisté au Néerlandais, resté dans son sillage sans parvenir à l’attaquer. Et il n’a pas tremblé au moment de la relance de la course, après la collision entre Lewis Hamilton et Max Verstappen, pour remonter sur la plus haute marche du podium, où il a été fidèle à sa coutume en buvant du champagne dans sa chaussure, aux côtés de Lando Norris (2e) et Valtteri Bottas (3e), auteur d’une belle remontée après être parti en dernière position.

Mais l’image de ce Grand Prix restera le spectaculaire accrochage entre Lewis Hamilton et Max Verstappen à mi-course. Au 26e tour, après avoir mal géré leur passage aux stands pour changer de pneus, les deux hommes à la lutte pour le titre de champion du monde, qui s’étaient déjà touchés en début de course, se sont retrouvés roue dans roue dans la première chicane. Et le choc a été inévitable entre les deux monoplaces avec celle de Verstappen qui a terminé posée sur celle d’Hamilton dans les graviers.

Un accrochage surréaliste qui aurait pu virer au drame avec la roue arrière droite du Néerlandais qui a touché la tête du Britannique, qui a pu compter sur le halo de sa Mercedes pour ne pas se retrouver bloqué sous la Red Bull. Et il n’est pas sans rappeler celui de Silverstone en juillet dernier en Grande-Bretagne avec la violente sortie de piste de Verstappen après un contact avec son rival.

Daniel Ricciardo s'est imposé à Monza devant son coéquipier Lando Norris.

«Je sais que j’étais devant dans le virage et ça s’est fini comme ça. Je suis ouvert à la discussion (avec Verstappen), mais je ne pense pas que ça changera quelque chose à son approche dans son comportement», a confié Lewis Hamilton à l’issue de la course. «Je savais que ce serait un peu serré dans le virage. Un peu avant l’entrée, il était sur sa ligne puis il a continué à se décaler de plus en plus à gauche et dans la chicane, je n’avais plus de place où aller, j’ai dû escalader le vibreur. C’est dommage car s’il m’avait laissé un peu plus d’espace dans le virage, on aurait pu éviter cela», a déclaré pour sa part Max Verstappen. Et d’ajouter : «Je crois que ce n’est pas le bon moment pour se parler». Preuve de la rivalité de plus en plus forte entre les deux pilotes à l’approche de la dernière ligne droite de la saison.

Avec cet incident, aucun des deux pilotes n’a marqué de points dans la course à la couronne mondiale et Max Verstappen, qui a inscrit deux points lors des «qualifications sprint» devance de cinq points le septuple champion du monde avant de chaudes retrouvailles dans deux semaines à Sotchi (Russie).



Source link

Autres articles à lire

Tour de France : la réponse cinglante du patron de la course aux critiques des maires écolos

adrien

Il veut voir 200 fois Kaamelott pour battre le record du monde de visionnages d’un film

adrien

Tout savoir sur le nouveau variant colombien

adrien

Policier tué par balle à Avignon : ce que l’on sait

adrien

Cannabis : Une majorité des maires d’Ile-de-France favorables à la légalisation

adrien

Avoir 20 ans en 2020 : «Ma mère, je ne pouvais plus la voir pendant le confinement»

adrien