heureux-qui.com
Fil Info

«Explosion» entendue à Paris : l’armée de l’air explique ce qu’il s’est passé

Notez cet article


Une forte déflagration a été entendue ce mercredi 30 septembre dans toute l’Ile-de-France. Un bref vent de panique s’est emparé des réseaux sociaux avant que la préfecture de police de Paris explique que l’explosion était due au passage d’un avion de chasse ayant franchi le mur du son. Dans un communiqué, le ministère de Armées fait toute la lumière sur cet incident.

Selon les informations communiquées par la cellule de veille du ministère, tout a commencé lorsqu’un «avion de type Rafale a dû décoller de la base aérienne 113 de Saint-Dizier afin d’intercepter un aéronef de type Falcon 50, en perte de contact radio».

Une intervention classique qui s’inscrit dans le cadre du dispositif permanent de sûreté aérienne. 

Au cours de cette opération, «un autre aéronef, un avion de ligne civil de type Embraer ERJ 145, effectuant un vol entre Brive et Saint-Brieuc, a également été l’objet d’une perte de contact radio», ajoute l’Armée de l’air.

C’est pourquoi, à 11h52 précises, «compte tenu de sa proximité avec la métropole parisienne, le Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA) a immédiatement donné l’ordre au pilote du Rafale de changer de mission en vol et d’intercepter ce deuxième avion, en vitesse supersonique, dans l’ouest parisien».

Un «bang» supersonique

Bien qu’étant à plus de 10.000 mètres d’altitude, les conditions atmosphériques ont fait que le «bang» supersonique, qui se produit lorsque le mur du son est franchi, a été «fortement ressenti en agglomération parisienne».

Au final, plus de peur que de mal puisque le contact radio a finalement été rétabli avec le contrôle aérien civil et les deux appareils «ont pu rejoindre leur destination», conclut le communiqué.

La mission de la police du ciel est assurée de manière permanente par l’armée de l’Air et de l’Espace afin de garantir la souveraineté du territoire et porter assistance à tout avion en difficulté.

Le Rafale ayant décollé de la base aérienne de Saint-Dizier intervenait dans ce cadre.

Retrouvez toute l’actualité nationale ICI





Source link

Autres articles à lire

Coronavirus : où en est la pandémie dans le monde ?

adrien

Surf, yoga, trottinette tout terrain, stand-up paddle… 5 activités à faire cet été au Pays basque

adrien

Ministre, ministre délégué, secrétaire d’Etat… Quelle différence ?

adrien

Affaire Jacob Blake : trois matchs des play-offs boycottés par les joueurs

adrien

Ce que l’on sait de Derek Chauvin, le policier incriminé dans la mort de George Floyd

adrien

Crash du Concorde à Gonesse : 20 ans après, la ville se souvient

adrien