heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Explosion d’un taxi à Liverpool : ce que l’on sait


Un taxi a explosé dimanche devant un hôpital pour femmes à Liverpool, dans le nord de l’Angleterre. Quatre individus ont été arrêtés et les faits ont été qualifiés «d’incident terroriste».

Que s’est-il passé ?

Cette explosion s’est produite dimanche matin, aux alentours de 11 heures, devant l’hôpital pour femmes, et à quelques centaines de mètres de la cathédrale de Liverpool où des centaines de soldats, vétérans et citoyens étaient rassemblés pour un hommage à l’occasion du «Dimanche du Souvenir», journée de commémorations des victimes de la guerre. Aucun lien n’a été établi entre cette célébration et l’explosion du taxi.

L’incident a provoqué la mort d’une personne et en a blessé une autre. Selon les premiers éléments de l’enquête, le passager du taxi aurait «fabriqué» un engin explosif qu’il aurait apporté dans la voiture et serait mort dans les flammes.

Le chauffeur du taxi a quant à lui été blessé alors qu’il tentait de fuir. Selon la presse et les tabloïds britanniques, le chauffeur aurait senti que son passager avait l’air «suspect», et aurait verrouillé les portes de la voiture avant de s’en échapper, empêchant ainsi l’homme de sortir. Cette information n’avait, dans un premier temps, pas été confirmée par la police, mais a été attestée ce lundi par Joanne Anderson, maire de Liverpool, et par le Premier Ministre britannique Boris Johnson.

Après l’explosion, le chauffeur de taxi a été transporté à l’hôpital, qu’il a depuis quitté en bonne santé, ont indiqué les forces de l’ordre.

Que sait-on de l’assaillant ?

La police antiterroriste a immédiatement été chargée de l’enquête. À ce stade, aucune information n’a été communiquée concernant l’identité de l’assaillant décédé. Les enquêteurs ont indiqué ce lundi soir avoir identifié l’homme, mais ne pas souhaiter révéler son identité pour le moment.  

Ils ont par ailleurs déjà procédé à quatre interpellations. Quatre hommes, âgés de 20 à 29 ans «ont été arrêtés dans le quartier de Kensington de Liverpool et arrêtés en vertu de la loi sur le terrorisme.» La police a aussi perquisitionné deux adresses de la ville. A l’une d’elle, avenue Rutland, «des éléments importants ont été trouvés et des recherches supplémentaires seront nécessaires aujourd’hui et potentiellement dans les prochains jours», a indiqué la police.

Ces premiers éléments ont permis aux forces de l’ordre de qualifier cet acte «d’incident terroriste» ce lundi soir. Les motivations du terroriste présumé et des personnes interpellées restent pour l’heure inconnues, et les faits n’ont pas été revendiqués. 

Niveau de la menace terroriste relevé

Face à cette nouvelle attaque, le ministre de l’Intérieur britannique, Priti Patel, a annoncé que le Royaume-Uni avait relevé son niveau de la menace terroriste à «grave». Il a rappelé que l’explosion de cette voiture à Liverpool constituait le deuxième acte considéré comme terroriste après le meurtre du député David Amess il y a un mois. Ce niveau de menace signifie que le risque d’attaque est considéré comme «hautement probable».

Lors d’une conférence de presse, Boris Johnson a appelé les citoyens au calme mais aussi à la vigilance, et a déclaré que les Britanniques «ne se laisseront jamais intimider par le terrorisme». 



Source link

Autres articles à lire

La police a tenté de discréditer le petit ami de Breonna Taylor après la mort de cette dernière

adrien

Donjons & Dragons va traduire ses classiques en français après une année 2020 record

adrien

COP26 : les limites de l’accord sur la baisse du méthane

adrien

Seine-Maritime : l’autorisation d’abattre 1.430 renards suscite la polémique

adrien

Confinement : ce qu’il faut retenir des annonces de Jean Castex

adrien

Ces 6 astuces naturelles pour soulager un mal de dos

adrien