heureux-qui.com
Fil Info

Explosion de la rue de Trévise : les victimes bientôt reçues au ministère de la Justice

Notez cet article


Un peu plus de deux ans après l’explosion de gaz survenue rue de Trévise (9e) en janvier 2019 – causant la mort de 4 personnes et en blessant une soixantaine d’autres – les victimes ont obtenu des garanties quant à leurs très attendues indemnisations, a-t-on appris ce jeudi 18 mars. Elles devraient bientôt être reçues au ministère de la Justice.

Des garanties obtenues à l’issue d’une réunion organisée par la mairie du 9e arrondissement ce lundi 15 mars, en présence notamment de Frédérique Calandra, la déléguée interministérielle à l’aide aux victimes, qui a annoncé qu’«une réunion serait organisée entre les parties concernées par ce dossier et par le ministère de la justice». L’objectif de cette réunion étant «de trouver le chemin d’un accord permettant une prise en charge satisfaisante des victimes».

«Aller vite et être efficace»

Une étape importante selon la présidente de l’association de victimes Trévise Ensemble, Dominique Paris, qui rappelle que «cela plus de deux ans que les victimes attendent ça». «On a conclu qu’une réunion serait organisée le plus rapidement possible, avec Madame Calandra mais aussi avec la Ville de Paris, afin d’avancer sur cet accord-cadre d’indemnisation pour les victimes», explique ainsi Dominique Paris, qui ajoute que tout le monde a acté «qu’il fallait aller vite et être efficace» et «qu’il fallait offrir des indemnisations décentes».

Il y a 6 mois déjà, une rencontre avait eu lieu avec Frédérique Calandra – qui venait de prendre ses fonctions en tant que déléguée interministérielle à l’aide aux victimes – et les associations de victimes. Ces dernières – les Victimes et rescapés de l’explosion de la rue de Trévise (VRET) et Trévise Ensemble –  avaient alors placé tous leurs espoirs sur la mise en place de cet accord-cadre d’indemnisation. Sans que cette rencontre n’ait finalement été suivie d’actes concrets.

Les victimes se mobilisent pour être indemnisées au plus vite.

DES «BLESSÉS QUI N’ARRIVENT PLUS À SE SOIGNER»

Or, il y a une certaine urgence à avancer sur cette question, selon Dominique Paris, qui assure qu’il y a de nombreux blessés, dont des blessés graves, «qui n’arrivent plus à se soigner», «qui doivent payer certaines frais médicaux, frais de déplacement qui ne sont pas pris en charge» par la sécurité sociale.

Elle cite également les «salariés des hôtels de la rue» qui, selon leur contrat de travail à l’époque, «sont plus ou moins pris en charge du point de vue du chômage». A noter enfin que plusieurs dizaines de familles n’ont toujours pas pu regagner leur habitation, dans les trois immeubles toujours interdits d’accès.

VERS LA CRÉATION D’UNE ASSOCIATION ?

Pour l’instant, les deux associations de victimes se dirigent vers la solution proposée depuis plusieurs mois de créer une association, réunissant tous les protagonistes de l’explosion. C’est-à-dire avec les assocations de victimes, la Ville de Paris, ERDF et l’immeuble du 6, rue de Trévise d’où est partie l’explosion. «C’est LA solution aujourd’hui», témoigne Dominique Paris, qui souligne qu’une gouvernance serait instaurée «pour gérer l’association ainsi que les fonds et les indemnisations».

Elle rappelle également qu’il avait un temps été question de créer – à la demande de la maire de Paris Anne Hidalgo – «un fonds national d’indemnisation ad hoc». «Pas besoin d’une loi pour créer un fonds d’indemnisation» alors qu’«une association à laquelle la ville de Paris, GRDF et les assureurs participeraient» suffirait amplement, avait alors fait savoir Me de Froment, l’avocat mandaté par la maire du 9e arrondissement, Delphine Bürkli. Cette option a de toute façon été «définitivement écartée par Frédérique Calandra», selon Dominique Paris. Tous les espoirs sont désormais placés sur la réunion à venir au ministère de la Justice.





Source link

Autres articles à lire

Plus de 80% des Japonais contre les JO cet été (sondage)

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : Déjà un million d’Américains vaccinés

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : 23.770 nouveaux cas et 348 morts en 24 heures, 1.349.517 injections réalisées au total en France

adrien

Paca : le président du groupe LR «n’écarte pas» une union avec la Gauche contre le candidat RN

adrien

Coronavirus: premier cas présumé en Corée du Nord, pas d’accalmie aux Etats-Unis

adrien

Kad Merad remonte sur scène la pièce «Amis», diffusée sur Canal+ en direct ce lundi 15 février

adrien